Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Le droit de réponse des policiers au conseil municipal de Guéret sur les lanceurs de balles de défense

-
Par , France Bleu Creuse

Ce lundi 29 avril, Michel Vergnier, le maire de Guéret, a reçu trois représentants du syndicat majoritaire Unité Police FO. Il a répondu à leurs interrogations après l'adoption d'un vœu soumis par la France Insoumise, qui demande l'interdiction de l'utilisation des lanceurs de balles de défense.

De gauche à droite: Stéphane Rigaud, du syndicat Unité Police FO, Michel Vergnier, maire de Guéret, Grégory Hugues et Mickaël Fernandes (Unité Police FO)
De gauche à droite: Stéphane Rigaud, du syndicat Unité Police FO, Michel Vergnier, maire de Guéret, Grégory Hugues et Mickaël Fernandes (Unité Police FO) © Radio France - Sarah Vildeuil

Guéret, France

Trois représentants du syndicat Unité Police FO ont rencontré ce lundi 29 avril le maire de Guéret Michel Vergnier. Ils ont tenu à avoir des explications sur l'adoption d'un vœu, lors d'un conseil municipal du 11 avril, contre l'utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD). Dans ce vœu, porté par La France Insoumise, il était demandé au maire de Guéret de prendre un arrêté pour interdire les LBD. Ces armes sont imputés dans près de 90 cas de blessures graves dans toute la France depuis le début du mouvement des gilets jaunes le 17 novembre. 

Aucun sens à Guéret

"Nous tenions à rappeler au maire que nous soutenons nos collègues qui sont mobilisés depuis 24 week-ends, qui n'ont pas de repos, qui n'ont plus de congés, de formations, dit Grégory Hugues, responsable régional du syndicat Unité Police FO. Nous tenions aussi rappeler que sur le département de la Creuse et la région Limousin, personne n'a été blessé pendant les manifestations. Quelques policiers ont été victimes de  jets de projectiles. Mais en aucun cas des manifestants ont été blessés."

Michel Vergnier a tenu à souligner que lors du débat sur le vœu, le travail des forces de l'ordre n'a pas été remis en cause. Il a aussi tenu à souligner que la demande de prendre un arrêté a été supprimé du texte. 

C'est de la responsabilité de la préfecture de la Creuse. Si j'avais décidé par arrêté d'interdire les lanceurs de balles de défense, j'aurais été complètement à côté de mon rôle et cela n'aurait eu aucune influence, l'arrêté aurait été immédiatement cassé. Michel Vergnier, maire de Guéret

Il y a eu un tir de lanceurs de balles de défense le 10 décembre dernier à Guéret, mais ce n'était pas pendant une manifestation de gilets jaunes. C'était lors d'une manifestation des agriculteurs à laquelle des gilets jaunes s'étaient joints. Le tir est parti quand les CRS pensaient qu'ils allaient être chargés par un tracteur. Le pare-brise a été visé, l'agriculteur a été légèrement blessé par les débris de verre.