Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le duel du crêpier et de la chapelière : heureux ou malheureux avec la canicule en Mayenne ?

-
Par , France Bleu Mayenne

La canicule touche la France de plein fouet ce jeudi 27 juin. Ces fortes chaleurs gênent certaines professions, comme les ouvriers de chantier ou les boulangers mais elles en réjouissent d'autres comme les glaciers ou les vendeurs. Duel au soleil à Laval entre un crêpier et une chapelière.

Delphine Doreau tient la chapellerie "Pineau" à Laval, et Thierry Aurrière gère la crêperie lavalloise "A la Folie douce".
Delphine Doreau tient la chapellerie "Pineau" à Laval, et Thierry Aurrière gère la crêperie lavalloise "A la Folie douce". © Radio France - Aurore Richard

Le pic de la canicule, on est en plein dedans ce jeudi 27 juin et ce vendredi 28 juin. Météo France annonce jusqu'à 39 degrés chez nous, ce jeudi après-midi dans le sud du département par exemple. En vacances, c'est l'idéal mais pour ceux qui travaillent, la chaleur fait des heureux et des malheureux à Laval.

Des malheureux comme Thierry Aurrière, il est le responsable de la crêperie "A la folie douce". Sa place est en cuisine, devant quatre crêpières qui, une fois allumées, font grimper la température jusqu'à 45 degrés

Dans la crêperie de Thierry, la température peut monter jusqu'à 45 degrés en période de canicule.
Dans la crêperie de Thierry, la température peut monter jusqu'à 45 degrés en période de canicule. © Radio France - Aurore Richard

Thierry et son équipe ont bien quelques astuces pour ne pas trop souffrir de la chaleur. "On essaie de faire le maximum de courant d'air, on met les hottes à fond, on a toujours notre bouteille d'eau à portée de main, c'est un réflexe comme pour les sportifs", explique le cuisinier. 

Il est hors de question de retirer une épaisseur de vêtement, il risquerait de se brûler la peau en cas de projection, à cause des crêpières.  Heureusement pour lui, avec le temps, il résiste de mieux en mieux à la chaleur mais il ne faudrait pas que cette canicule dure trop longtemps, pour ne pas perdre de clients qui n'ont pas forcément envie de crêpes chaudes. 

Le moral de la chapelière grimpe avec le mercure

En revanche, il y en une commerçante à Laval qui est heureuse. Delphine Doreau vend des chapeaux et elle voit ses ventes monter en flèche avec le thermomètre, elle double ses ventes. Elle passe de 10, 15 chapeaux un jour ordinaire à 20 voire 30 unités vendues un jour de canicule

Dans la chapellerie de Delphine Doreau, il reste des Panama mais certaines tailles manquent déjà dans les casquettes notamment.
Dans la chapellerie de Delphine Doreau, il reste des Panama mais certaines tailles manquent déjà dans les casquettes notamment. © Radio France - Aurore Richard

En une journée, elle voit défiler une vingtaine de clients contre une dizaine, en temps normal. Elle conseille des clients qui cherchent à se protéger de la chaleur, comme Mireille : "Il y a quelques jours, j'ai assisté à une cérémonie, je n'avais pas de chapeau, j'étais sous le soleil et j'ai regretté. Je me suis dit que je devais en acheter un". 

Mireille finit par craquer sur un chapeau de paille, c'est un modèle qui marche très bien depuis le début de la canicule, comme la casquette. Peut-être même un peu trop : 

Certaines tailles commencent à manquer pour les chapeaux à grands bords", Delphine Doreau, de la chapellerie Pineau

Même constat pour les casquettes. Delphine Doreau a heureusement encore plein de Panama et en plus, ils sont en soldes, de quoi faire venir encore quelques clients supplémentaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess