Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le festival Mécleuves Terre de Blues jette l'éponge à une semaine du début face aux consignes sanitaires

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le festival associatif de musique blues de la petite commune de Mécleuves renonce à se produire à une semaine du jour J, le premier weekend de septembre. La préfecture a donné des consignes sanitaires trop strictes à respecter.

Les affiches ont déjà été payées, imprimées et même affichées.
Les affiches ont déjà été payées, imprimées et même affichées. - Page Facebook MTB

"On est K.O. debout", avoue Jean-Marie Vannesson, attaché de presse du festival Mécleuves Terre de Blues. Le festival associatif du village d'un peu plus de 1.000 habitants, au sud de Metz, devait tenir sa troisième édition le premier weekend de septembre. Elle est annulée. Les organisateurs ont pris la décision ce mercredi, à 10 jours du début du festival, après avoir reçu dans la matinée un avis défavorable de la part de la préfecture de la Moselle. 

De nouvelles consignes demandées par la préfecture

Jean Castex, le Premier ministre, a annoncé mardi un assouplissement des distanciations à respecter dans les cinémas et au théâtre, qui pourront remplir leurs salles à 100% en échange du port du masque systématique. Il annonce également un grand plan d'aide à la culture, à hauteur de deux milliards d'euros. En attendant, en Moselle, les consignes sanitaires sont restées très strictes, à en croire les organisateurs de Mécleuves Terre de Blues.

Les nouvelles consignes réduisaient la jauge à 200 spectateurs, quand l'an dernier on était à 3000 sur deux jours sous le chapiteau

"La préfecture a donné des consignes supplémentaires, par exemple, avoir quatre mètres carrés par spectateur assis sur une chaise", explique Jean-Marie Vannesson. "Ca réduisait la jauge du chapiteau à 200 spectateurs, alors que l'an dernier on était à 3000 spectateurs sur deux jours sous le chapiteau. Dans ces conditions, on n'équilibre plus rien. On a décidé qu'on ne pouvait plus dans ces conditions-là faire le festival".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le festival espère bénéficier du plan d'aide annoncé

Tout était prêt. Le chapiteau bien sûr, les affiches, payées, imprimées et collées, la programmation également. Il faut désormais passer des centaines de coups de fil, tout déprogrammer : "C'est un budget de 80.000 euros", se désole l'attaché de presse : "Si j'en crois ce qu'on annonce, il y aurait un plan d'aide pour les petites structures pour nous. On n'est pas une grosse collectivité, on est une petite association, nous sommes bénévoles, mais il faut penser aux artistes. C'est terrible, ce qui nous arrive". 

Jean-Marie Vannesson espère qu'une partie du plan d'aide sera fléché vers les petits festival comme celui de Mécleuves. En tout cas, il le dit, les organisateurs sont déterminés à proposer une nouvelle édition l'an prochain, en 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess