Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le florain se fait une place dans les commerces de Meurthe-et-Moselle

lundi 9 avril 2018 à 5:36 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

Lancé en octobre 2017, le florain est désormais implanté dans plus de 80 commerces de Meurthe-et-Moselle. Une monnaie locale porteuse d'un véritable engagement en faveur d'une consommation responsable et locale.

Il existe 5 billets : 1, 2, 5, 10 et 20 florains
Il existe 5 billets : 1, 2, 5, 10 et 20 florains © Radio France - Angeline Demuynck

De drôles de billets fleurissent depuis l'automne aux caisses de certains magasins meurthe-et-mosellans : des florains. Une monnaie locale mise en circulation depuis 6 mois à Nancy et alentours. Elle est utilisée aujourd'hui par environ 80 professionnels (qui acceptent les florains) et 500 particuliers (qui le dépensent). L'objectif : faire du florain une sorte de label de qualité. "Quand les clients vont consommer leurs florains, ils savent que le professionnel respecte une certaine éthique", explique Etienne Cherrier du comité de pilotage. 

"L'idée c'est que les particuliers puissent réorienter leur consommation vers des acteurs professionnels qui _partagent les mêmes valeurs_, autour du local, de l'agriculture bio, du respect de l'environnement du bien être humain et animal, précise sa collègue de l'association, Pauline Nowik. Cela nous permet de redynamiser l'économie par la pérennisation d'emplois locaux", ajoute t-elle.

1 florain = 1 euro

Les florains sont disponibles dans des "bureaux de change" des environs de Nancy. Les commerces qui veulent les accepter doivent signer une charte de valeurs et montrer patte blanche. Sophie Descaves, gérante d'un magasin bio à Vandoeuvre, s'est plié à l'exercice : "c'était une sorte d'entretien d'embauche qui a duré toute la matinée, sur notre engagement personnel et professionnel, la façon dont on traite nos salariés, ce que je fais au quotidien pour l'environnement", se souvient-elle. Depuis le mois de décembre, elle encaisse chaque mois entre 1.500 et 2.000 florains qu'elle dépense ensuite chez des producteurs locaux. 

A la caisse d'un magasin bio de Vandoeuvre-lès-Nancy - Radio France
A la caisse d'un magasin bio de Vandoeuvre-lès-Nancy © Radio France - Angeline Demuynck

Car l'idée est bien de mettre en place un cercle vertueux. "Au centre, les particuliers qui injectent le florain en allant dépenser par exemple dans un restaurant, ensuite ce restaurant va dépenser chez un brasseur pour de la bière bio et locale, énumère Pauline Nowik. Ce brasseur pourra ensuite organiser un concert ou un événement sur lequel il pourra redépenser ses florains en payant les artistes qui iront ensuite dans le même restaurant que le particulier du début". Une façon de s'assurer que les florains "circulent bien dans l'économie réelle". 

Pour utiliser les florains, ils faut obligatoirement adhérer à l'association Monnaie locale Nancy. La cotisation est libre : entre 5 et 50 euros pour les particuliers (à partir de 1€ pour les mineurs), entre 40 et 260 euros pour les entreprises et entre 10 et 100 euros pour les associations.