Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le fondateur de Darwin à Bordeaux dénonce "un début d'asphyxie du site"

mercredi 2 mai 2018 à 17:33 Par Olivia Chandioux, France Bleu Gironde

Un nouvel épisode dans la guéguerre entre Darwin et Bordeaux Métropole aménagement. Celui-ci pourrait s'appeler les travaux de la discorde. Depuis un mois, des travaux de voirie quai des Queyries compliquent les accès à ce lieu alternatif emblématique de la rive droite bordelaise.

Darwin est encerclé par deux zones de travaux : côté quai des Queyries et derrière côté de la caserne Niel.
Darwin est encerclé par deux zones de travaux : côté quai des Queyries et derrière côté de la caserne Niel. © Maxppp - Photo d'illustration

Bordeaux, France

"Aujourd'hui nous nous retrouvons dans une situation de début d'asphyxie pour notre écosystème". C'est le cri d'alerte lancé par Philippe Barre, le fondateur de Darwin, lieu emblématique de la rive droite bordelaise. Depuis un mois, des travaux de voirie quai des Queyries, réalisés par Bordeaux Métropole aménagement, compliquent les accès à ce lieu alternatif emblématique de la rive droite bordelaise. Un parking a notamment été fermé (côté berges de la Garonne) et la circulation est alternée sur le quai ce qui engendre beaucoup d'embouteillages.

Antoine Vergier, le gérant de la Brasserie de la Lune, ne s'en sort plus avec ses livraisons depuis le début des travaux.  - Radio France
Antoine Vergier, le gérant de la Brasserie de la Lune, ne s'en sort plus avec ses livraisons depuis le début des travaux. © Radio France - Olivia Chandioux

Ces travaux c'est une vrai galère pour Antoine Vergier. Le gérant de la Brasserie de la Lune installée sur les quais de la Garonne n'a plus accès aux parkings où étaient faites ses livraisons : "Tous les jours nous recevons de la matière première ou bien nous expédions notre bière à Saint Loubès pour qu'elle soit mise en bouteille, maintenant que nous n'avons plus accès à ce parking, les camions de livraison doivent passer par l'espace réservé aux piétons cela pose des problèmes de sécurité. En plus nous avons régulièrement des coupures d'eau ce qui compromet parfois toute notre production." Pour Philippe Barre, le fondateur de Darwin, ces travaux sont une tentative de sabotage en règle : "On voit bien quelle méthode est à l'oeuvre pour lancer cette zone de travaux, c'est l'encerclement, c'est l'étouffement de notre écosystème." 

C'est un lieu emblématique que nous voulons préserver." Elisabeth Touton, adjointe à l'urbanisme à la mairie de Bordeaux

Les "darwiniens" demandent aux élus de venir constater les conséquences des travaux sur leur site. - Aucun(e)
Les "darwiniens" demandent aux élus de venir constater les conséquences des travaux sur leur site. - Capture écran page Facebook de Darwin

Le fondateur de Darwin en appelle à la médiation d'Alain Juppé. La réponse d'Elisabeth Touton, adjointe en charge de l'urbanisme : "Ils disent qu'ils sont asphyxiés en réalité c'est l'inverse. Ils ont pris leurs aises sur un certain nombre de terrains, on leur demande aujourd'hui de réintégrer un certain périmètre et nous leur disons que nous allons essayer de leur faciliter la vie pendant les travaux. C'est évidemment un lieu emblématique que nous voulons préserver." Darwin revendique 1,3 million de visiteurs l'année dernière. C'est le 2ème lieu le plus visité de Bordeaux, derrière le miroir d'eau.

Ecoutez Philippe Barre, le fondateur de Darwin