Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le food truck Mon tout petit Liban sillonne la Corrèze pour récolter des fonds pour les sinistrés de Beyrouth

-
Par , France Bleu Limousin

Jusqu'à ce dimanche le food truck "Mon tout petit Liban" fait halte dans des communes de la Corrèze. En lien avec une association d'amitié franco-libanaise il va utiliser les bénéfices de ses ventes pour acheter des médicaments qui seront expédiés à Beyrouth touchée par l'explosion du 4 août 2020.

C'est la première fois que Patrick Khayat vient en Corrèze avec son food truck. Il ne s'attendait pas à avoir autant de succès
C'est la première fois que Patrick Khayat vient en Corrèze avec son food truck. Il ne s'attendait pas à avoir autant de succès © Radio France - Philippe Graziani

Des falafels pour acheter des médicaments. C'est la belle action en Corrèze de la toute jeune association d'amitié franco-libanaise en Limousin Am2Li. Depuis ce jeudi et jusqu'à dimanche le food truck "Mon tout petit Liban" fait halte dans plusieurs communes de la Corrèze, Seilhac ce jeudi, Allassac vendredi, Chamboulive samedi et Tulle dimanche, pour vendre ses bons petits plats libanais. Les bénéfices serviront à acheter et expédier des médicaments au Liban via une association de Beyrouth. Qui en a bien besoin après l'explosion dans le port de la ville le 4 août dernier.

Touché par la générosité et l'accueil des gens

Un succès. A Seilhac ce jeudi le food truck n'a pas désempli. Pour la plus grande reconnaissance du patron Patrick Khayat. Venu du Liban en France à l'âge de 8 ans, celui-ci n'a eu de cesse de faire découvrir et aimer son pays d'origine. Il a pour ça créé il y a 30 ans le premier restaurant libanais de Limoges "Mon petit Liban", avant de craquer pour le food truck, baptisé tout naturellement "Mon tout petit Liban". Et il ne cachait pas son émotion en voyant tout ce monde se presser sur le marché de Seilhac pour lui acheter ses falafels, son taboulé ou ses aubergines farcies au noix. "Quand je vois l'accueil et la générosité des gens, l'intérêt, je me dis qu'on va continuer à travailler dans ces conditions-là". 

"On est proches d'eux par le cœur et par l'amitié" Jean-Jacques Mahaut, d'Am2Li

D'autres actions sont d'ailleurs déjà prévues par Am2Li et Patrick Khayat. Le food truck fera une tournée comme en Corrèze en Haute-Vienne et en Creuse au printemps. C'est la vocation de la toute jeune association Am2Li créée notamment par Jean-Jacques Mahaut, ami de Patrick Khayat, après le drame de Beyrouth. Une tragédie qui l'a beaucoup touché. Il connaît bien les lieux. Il a visité la capitale libanaise il y a 3 ans. "On a été logés notamment dans le quartier Hamra. Donc on voit très bien où c'est et donc on est très proches d'eux par le cœur et puis par l'amitié". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess