Société

Le foot francilien se lance dans la bataille contre le chômage

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région jeudi 6 mars 2014 à 10:37

Ballons de football
Ballons de football © Radio France - / Philippe Paupert

Et si la bataille de l'emploi passait par le ballon rond ? C'est une première en France: la Ligue Paris Ile-de-France de football et la Région ont signé ce mercredi une convention pour l'embauche de 300 jeunes en CDI d'ici 2015. 300 jeunes, âgés de 16 à 25 ans, formés durant 24 mois et avec à la clef un vrai métier et donc un contrat longue durée.

Place à du concret. C'est en tout cas la voie choisie par la Ligue de Football Ile-de-France, accompagnée par la Région. D'ici 2015 -c'est l'objectif affiché- elle souhaite embaucher 300 jeunes âgés de 15 à 26 ans qui travailleront pour les clubs de foot franciliens, dans le cadre des emplois d'avenir. Des jeunes qui sont formés durant 24 mois avec à la clef la possibilité de présenter l'un des diplômes suivants: certificats fédéraux de football, brevet de moniteur de football mais aussi brevet professionnel jeunesse, éducation populaire et sport. Autant de formations reconnues par l'Etat et prisées par le monde associatif sportif.

Alors, 117 jeunes Franciliens ont déjà commencé les cours. Des cours très variés, qui vont de la gestion à la communication en passant par la comptabilité. 

On va nous prendre plus au sérieux dans les quartiers

117 jeunes, la plupart du temps des hommes, passionnés déjà par le football. Fanny Lechevestrier en a rencontré quatre d'entre eux, travaillant aux quatre de coins de l'Ile-de-France, à Asnières, Vaujours, Clamart ou encore en Seine-et-Marne.

Enrobé Foot un club, un emploi

Permettre aussi aux clubs d'offrir un meilleur service

Une manière bien sûr pour le football d'apporter sa pierre à l'édifice dans la lutte contre le chômage en embauchant des jeunes peu diplômés et en s'engageant à les former. Une façon aussi pour les clubs amateurs d'enfin franchir un cap important vers la professionalisation nous explique Jamel Sandjak , président de la Ligue Paris Ile-de-France de football.

Son Un club, un emploi

Et les emplois d'avenir dans les clubs franciliens sont financés à 75% par l'Etat et 20% par la Région Ile-de-France. La Fédération française de football s'engage également à verser 100 euros par mois aux clubs concernés durant trois ans.

Des jeunes que vous pouvez plus longuement ce soir dans Tribune 100% Sport, à partir de 20h10, sur France Bleu 107.1 .