Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Le fort de Brescou à Agde retenu pour le Loto du patrimoine 2019

dimanche 10 mars 2019 à 10:28 Par Jade Peychieras, France Bleu Hérault

La liste des 18 premiers sites sélectionnés pour la deuxième édition du Loto du patrimoine a été dévoilée ce dimanche matin. Parmi les monuments en péril qui seront aidés par la Fondation du patrimoine, le fort de Brescou, situé à Adge (Hérault), qui était menacé de disparition.

Le fort de Brescou est en situation de péril avérée.
Le fort de Brescou est en situation de péril avérée. © Maxppp - Dominique ANDRE

Agde, France

Le fort de Brescou devrait être sauvé ! C'est la bonne nouvelle qui vient de tomber pour les Agathois. Leur fort emblématique fait partie de la liste des 18 premiers monuments sélectionnés pour la deuxième saison du Loto du patrimoine, qui doit commencer lundi. Cette liste a été dévoilée ce dimanche matin par l'animateur Stéphane Bern. Le fort de Brescou figurera même sur les tickets à gratter du Loto du patrimoine, qui soutient les monuments français en péril.

Un fort en très mauvais état

Le fort, menacé de disparition, a désespérément besoin de travaux de consolidation. Unique île de toute la région Occitanie, sur laquelle se tient toujours un phare, le monument est aujourd'hui dans un état de fragilisation très avancé : les pierres tombent, les joints se désagrègent et la structure du bâtiment est fragilisée

Cet ancien repère de pirates modernisé par Vauban, qui avait aussi servi de prison aux 17e et 18e siècle, supporte en fait mal les assauts du vent et des flots depuis son petit îlot. Il est d'ailleurs en situation de péril avérée. Le fort de Brescou est même fermé au public depuis 2005, considéré comme trop dangereux.

Pourtant, le bâtiment est classé monument historique. Une association, l'association des amis du Forts de Brescou, créée en 2012, tente de le sauver depuis des années. Hasard du calendrier ou pas, des travaux importants doivent justement commencer lundi au fort de Brescou. Le Loto du patrimoine sera donc une manne d'argent quasi inespérée pour aider à les financer. Dix ans de travaux sont nécessaire. Le coût estimé est de plusieurs dizaines de millions d'euros

La première édition du Loto avait permis de récolter 22 millions d'euros et d'aider 269 monuments en péril. Pour cette deuxième édition, en tout, 865 dossiers ont été déposés auprès de la mission Bern, dans l’espoir d’être aidés. En plus des 18 premiers, une centaine d'autres monuments seront sélectionnés.