Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Front national réclame une crèche de Noël à la région PACA qui existe déjà

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence

À 11 jours de Noël, Marion Maréchal-Le Pen, la députée FN de Vaucluse réclame l'installation d'une crèche de Noël dans les locaux du Conseil régional de Marseille. Ce mercredi, Christian Estrosi répond, qu'elle existe déjà.

Les élus Front National de la région diffusent leur réclamation sur Twitter.
Les élus Front National de la région diffusent leur réclamation sur Twitter. - Twitter / @Marion_M_Le_Pen

Aix-en-Provence, France

Le groupe Front national a été jusqu'à déposer une motion ce mardi 13 décembre pour installer une crèche de Noël "au plus vite" dans les locaux du Conseil régional de PACA. L'annonce a été faite dans un communiqué signé Marion Maréchal-Le Pen. La députée du Vaucluse argumente en s'appuyant sur une décision du Conseil d'État du 9 novembre dernier. L'installation des crèches de Noël dans les lieux publics autorisée lorsque celles ci représentent "un intérêt culturel en plus du symbole cultuel". Sauf qu'il y en a déjà une. Accompagnée d'un sapin, précise-t-on dans le communiqué de Christian Estrosi.

"Comment le saurait-elle puisqu'elle est si rarement présente, pas même à la conférence des Présidents." - Christian Estrosi, président de la région PACA

Raté, pour la députée du Vaucluse qui s'en est donnée à cœur joie sur les réseaux sociaux hier. Marion Maréchal-Le Pen avançait notamment la défense "de l'identité de notre région" et "l'art santonnier" pour convaincre un président de la région Provence-Alpes-Côtes-d-Azur qui explique laisser "la liberté la plus totale aux agents".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu