Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le futur pôle culturel et musical de Bédarieux divise les élus du Grand Orb

-
Par , France Bleu Hérault

Des parents d’élèves se mobilisent dans l'Hérault contre le projet de fermeture de l'école de musique de Lamalou-les-Bains. La communauté de communes du Grand Orb a le projet de créer à Bédarieux un pôle musical et culturel. Des élus montent au créneau assurant avoir été mis au pied du mur.

Château Baldy à Bédarieux :
Château Baldy à Bédarieux : - Intercommunalité de Bédarieux

La communauté de communes du Grand Orb a pour projet de créer d'ici trois ans un pôle culturel et musical à Bédarieux. Sur le papier, ce projet estimé à un million d'euros est ambitieux. Mais en réalité, il fait déjà polémique et divise les élus. La contrepartie de ce projet implique la fermeture des deux écoles de musique de Lamalou-les-Bains et celle de Bédarieux, deux antennes gérées par l'intercommunalité depuis 2016.

Ce projet, qui ne fait pas l'unanimité, a été voté le 10 février 2021. Mais 20 élus sur 48, dont huit maires, s'y sont opposé. "Il n'y pas eu de concertation au préalable" déplore Guillaume Dalery, le maire de Lamalou-les-Bains. 

''Nous avons été mis devant le fait accompli en le découvrant à l'ordre du jour''

"Il est hors de question de supprimer ce service de proximité pour nos enfants sur cette partie du territoire. 90 enfants d'une dizaine de communes viennent dans cette école." 

"Pour un projet de cette ampleur-là, c'est gênant qu'il n'y ait aucune concertation. Nous sommes plusieurs élus opposés à cette fermeture. Nous venons d'ailleurs de créer un comité de vigilance."

L'école de musique de Lamalou accueille 90 enfants en provenance d'une dizaine de communes. Si l'école venait à fermer, ces musiciens en herbe seraient contraints d'aller à Bédarieux, à une dizaine de kilomètres plus loin. À condition pour les parents d'être motorisés.

Ce n'est pas le cas d'Hélène Lugagne. Cette mère de famille de deux enfants se mobilise elle aussi pour sauver cette école. Sa pétition en ligne a déjà été signée par plus de 350 soutiens. 

"La centralisation des cours à Bédarieux ne tient pas compte de l’éloignement géographique des familles. Pour certains parents, tout va devenir compliqué en terme d'organisation."

"Si l'école ferme, mon fils de 5 ans sera contraint d'arrêter ses cours de guitare"

Le projet est pourtant encore les cartons. Les élus viennent à peine de voter une demande de subvention dans le cadre du plan de relance du gouvernement. Ce pôle culturel et musical devrait s'installer dans les 900 mètres carrés du château Baldy, l'actuel centre des impôts de Bédarieux. Les agents des impôts seraient alors délocalisés dans un bâtiment proche de la gare. 

La communauté du Grand Orb a l’intention de racheter le château Baldy à la mairie de Bédarieux

Ce futur pôle serait composé d'un auditorium d'une quarantaine de places, des locaux pour les associations, de multiples salles de cours de piano, de violon, des salles pour des groupes musicaux. Le théâtre, la chorégraphie, la musique y seraient enseignés par la dizaine de professeurs, sans compter la création d'une résidence d'artistes.

"Un beau projet porteur pour le territoire" dixit Pierre Mathieu, le président de l'intercommunalité. L'espace profiterait aussi aux 1.800 élèves de Bédarieux (deux lycées et deux collèges).

"On n'a pas de lieu sur ce territoire en capacité d'accueillir la jeunesse. L'idée est de donner de la qualité aux élèves ainsi qu'à tous ceux qui s'adonnent à la culture."

Mais cela implique donc la fermeture des deux antennes. Les cours de musique y sont enseignés depuis les années 80. À Bédarieux comme à Lamalou, les locaux de 250 et 200 mètres carrés (appartenant aux mairies respectives) sont en état de vétusté, assure le président du Grand Orb. La rénovation des lieux s'impose. Le coût des travaux a été chiffré à 600.000 euros pour les deux bâtisses. "Aucune des deux communes n'envisagerait de faire des travaux", ajoute Pierre Mathieu.

''Nous avons pour projet de créer un lieu fédérateur. Cette polémique n'a aucun sens'' dit le président de l'intercommunalité Pierre Mathieu

"Lamalou n'est pas oubliée par l'intercommunalité. Il ne faut pas se faire violence. La commune de Lamalou fait partie de Grand Orb. D'ailleurs aujourd’hui, il y a un projet d'aménagement d'aire de camping.

Nous finançons par ailleurs une partie de l'étude du projet de thermalisme et de bien-être porté par la ville. Le siège de l'office de tourisme intercommunal est aussi à Lamalou avec ses 10 salariés. Je ne peux pas laisser dire qu'on veut tout fermer à Lamalou", conclut Pierre Mathieu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess