Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le futur quartier la Vallée idéale à Amiens : "la ville du XXIe siècle"

-
Par , France Bleu Picardie

Le nouveau visage du quartier la Vallée présenté jeudi soir au conseil d'agglomération d'Amiens métropole. Entre la gare et les hortillonnages, des centaines de logements et de bureaux vont voir le jour. Isabelle Menu, l'une des architectes en charge du projet, présente ce quartier ultra moderne.

Le futur quartier la Vallée idéale doit mêler habitations, bureaux, commerces et beaucoup d'espaces verts.
Le futur quartier la Vallée idéale doit mêler habitations, bureaux, commerces et beaucoup d'espaces verts. - SAISON MENU ARCHITECTES URBANISTES

Amiens, France

Entre la gare et la Somme à Amiens, le quartier la Vallée est en pleine transformation. Isabelle Menu, l'une des architectes en charge du projet, a présenté hier soir la future Vallée idéale au conseil d'agglomération d'Amiens métropole. L'ancien dépôt des bus Amétis, la halle Freyssinet et l'Île aux Fruits sont totalement repensés pour "incarner la ville du XXIe siècle" selon l'architecte. "C'est une vallée qui accueille des conditions de vie à la fois de ville intense car on est proche de la gare, du centre ville, mais c'est aussi une ville apaisée parce qu'on a de belles conditions de paysages." 

Ce sont environ 435 logements, 11 000 mètres carrés de bureaux et un hôtel de 100 chambres qui vont sortir de terre. Une halle gourmande, un "lieu de fablab", c'est-à-dire un atelier de création artisanale. Le quartier donne l'impression de pouvoir fonctionner en autarcie, mais "je ne l'espère pas" dit fermement Isabelle Menu. "Ce qui m'intéresse, c'est qu'au contraire cela soit en fusion avec la ville, qu'il y ait des liens et que cela devienne un lieu de destination pour les Amiénois. C'est un peu _une pièce manquante qui s'ajoute_."

La ville du XXIe siècle, c'est cette ville nature qui est déjà dans l'ADN d'Amiens." Isabelle Menu, architecte.

Pour l'architecte, la situation du quartier est exceptionnelle : "Ce que je trouve extraordinaire, c'est que cela va être _un lien entre la gare et les hortillonnages_, un patrimoine paysager incroyable. Pour moi, la ville du XXIe siècle, c'est cette ville nature qui est déjà dans l'ADN d'Amiens, et qu'on prolonge dans le projet."

La Vallée idéale est pensée comme un quartier écologique. "Pour donner aux futurs habitants le goût de la ville, il faut qu'on leur donne la possibilité d'aller faire leur petit commerce, d'aller en centre ville, mais aussi d'être dans un univers apaisé, où l'on se sent bien, avec des jardins." Les architectes se sont aussi "beaucoup intéressées à la présence de l'enfant" avec "des espaces pour qu'ils puissent aussi se retrouver entre eux." Malgré toutes ces prestations, Isabelle Menu assure que les prix du loyers seront adaptés au marché amiénois. 

Seul l'hôtel doit dépasser des autres toits. Les immeubles d'habitation auront au maximum cinq étages. - Aucun(e)
Seul l'hôtel doit dépasser des autres toits. Les immeubles d'habitation auront au maximum cinq étages. - SAISON MENU ARCHITECTES URBANISTES

150 millions d'euros sont investis dans ce projet d'urbanisme de 60 000 mètres carrés par des fonds privés. Avec ces immeubles très modernes, le quartier la Vallée idéale ne ressemblera à rien de connu à Amiens. De l'extérieur, seul l'hôtel doit se démarquer : "On voulait que l'hôtel soit une balise urbaine, et qu'il puisse regarder à 360 degrés sur l'ensemble du site." explique Isabelle Menu. Pour le reste, hors de question de construire des immeubles qui dépasseraient la Tour Perret : "Pour les logements, on est sur des bâtiments qui ont au maximum cinq niveaux, pour ceux autour de la halle. Après, on fait travailler les gabarits, de manière à créer _une vraie politesse avec les amiénoises existantes_, donc on est sur des bâtiments qui ont deux ou trois niveaux, pas nécessairement de la grande hauteur." 

Il va falloir patienter un petit peu pour voir toute cette Vallée idéale. La construction doit s'étaler sur une grosse dizaine d'années.

Choix de la station

France Bleu