Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Futuroscope dénonce une arnaque sur des prétendus billets offerts sur What's App

lundi 14 janvier 2019 à 4:07 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Poitou et France Bleu

Le parc d'attraction alerte ses visiteurs. En ce moment, circulent sur la messagerie What's App, des annonces qui promettent des billets gratuits. Il ne faut surtout pas cliquer sur les liens présentés, c'est une arnaque !

Les pirates tentent via ce message de récupérer vos données personnelles. Il ne faut surtout pas cliquer sur le lien. Photo d'illustration
Les pirates tentent via ce message de récupérer vos données personnelles. Il ne faut surtout pas cliquer sur le lien. Photo d'illustration © Maxppp - Michel Amat

Poitiers Futuroscope, Chasseneuil-du-Poitou, France

Prudence si vous recevez sur votre téléphone, un message via l'application What's App, qui vous annonce des places gratuites pour le Futuroscope. Il ne faut surtout pas cliquer sur le lien qui est associé à ce message, c'est une arnaque ! Une escroquerie dénoncée depuis ce dimanche 13 janvier par le parc d'attractions. 

Via ce message frauduleux, les pirates espèrent récupérer vos données personnelles, vos coordonnées bancaires notamment. Le Futuroscope a publié de nombreux messages sur son compte Twitter pour alerter ses visiteurs.  Si vous recevez ce genre de message, vous êtes invités à le signaler à l'organisme gouvernemental qui lutte contre la cybermalveillance.