Société

Le gaspillage alimentaire pousse à faire les poubelles

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 15 octobre 2013 à 21:45

Un sac poubelle sur le trottoir (photo d'illustration)
Un sac poubelle sur le trottoir (photo d'illustration) © Dmitry Vereshchagin - Fotolia.com

Pour la première fois, un jour est dédié au gaspillage alimentaire. En moyenne un foyer français gâche 21 kilos de nourriture par an, un chiffre qui fait réfléchir et qui explique en partie que les gens fouillent dans les poubelles. Une réalité de plus en plus présente dans le centre de Saint-Étienne.

On pourrait voir ça comme un mal du XXIème siècle, un fléau de la mondialisation et sa société de consommation. Chaque année plus de 1,3 milliard  de tonnes de nourriture encore consommable est jetée à la poubelle. En France, 10 à 25% des produits achetés ne sont pas consommés.

Une mauvaise habitude aux conséquences économiques d'abord. Facture par foyer entre  400 à 1500 euros par an. Ecologiques ensuite puisque les produits non consommés ont produit pour rien du gaz à effet de serre et puis dernière conséquence les gens en difficulté se servent de plus en plus au coeur même des poubelles.

A Saint-Étienne le centre ville voit de plus en plus de personnes faire les poubelles, personnes âgées, étrangers ou jeunes, plus  personne n'est  épargné. Certains supermarchés l'ont bien compris et décident de ne plus rendre inconsommables les produits périmés ou invendables.

"Se nourrir est vital, sans cela on est rien"

Journée nationale de lutte conre le gaspillage alimentaire

Le témoignage de Jean-François

Jean-François n'est pas SDF, il va de petit boulot en petit boulot depuis 6 ans et trouve un système D pour manger. Il fait souvent la fin des marchés à la recherche de fruits et légumes en bon état. Parfois cela ne suffit pas il fait donc les poubelles, pleines de produits en tout genre encore consommables (légumes, fruits, yaourts). Du côté des riverains certains sont excédés, d'autres tentent d'aider ces personnes en difficulté mais tous sont d'accords. Il y en a marre de retrouver les poubelles éventrées au milieu des trottoirs de Saint-Étienne.

Journée nationale de lutte conre le gaspillage alimentaire