Société

Le géant du prêt-à-porter Zara ouvre ses portes au BAB2

Par Romain Dézèque, France Bleu Pays Basque vendredi 14 octobre 2016 à 18:46

Le Zara du BAB2 s'étale sur 2.200m² de surface
Le Zara du BAB2 s'étale sur 2.200m² de surface © Radio France - Romain Dézèque

Le BAB2 accueille neuf nouvelles enseignes dont un Zara. Le leader mondial du prêt-à-porter a ouvert ses portes vendredi à Anglet et servira de locomotive au centre commercial, confronté à une sévère concurrence.

C'est donc une première dans le Pays basque nord, le géant espagnol Zara a ouvert ses portes à Anglet, dans la galerie marchande du centre commercial BAB2. Le leader mondial du prêt-à-porter moyen de gamme s'étale sur 2.200m² de surface et sert de locomotive pour le centre commercial. "Le but du jeu c'est d'avoir les plus belles enseignes. Lorsque vous avez la chance d'avoir Zara avec vous, il est plus facile de fédérer les autres commerçants" explique Stéphane Briosne, le directeur de la galerie marchande qui espère bien attirer 15 à 20 % de public en plus grâce à la présence de Zara.

Une arrivée à point nommé alors que le centre commercial Inter-Ikéa (Ametzondo shopping) et sa centaine de magasins ouvre ses portes le 26 octobre. Au-delà de cette concurrence, très locale, le défi est de "limiter l'évasion commerciale" dixit Stéphane Briosne. Autrement dit : éviter que la clientèle française n'aille à San Sebastian pour faire du shopping, là où se trouve l'un des plus gros Zara du monde.

Avec près de 6.000 magasins présents dans 90 pays, Zara est un mastodonte du prêt-à-porter. La force d'une telle enseigne est d'attirer les clients de tous âges, hommes ou femmes, avec des vêtements inspirés des défilés de haute-couture. Et tout cela pour des prix raisonnables. Un succès bâti sur une adaptation rapide aux phénomènes de mode et une production en grande partie centralisée en Espagne, afin de réduire les temps de production (un vêtement est fabriqué entre deux et trois semaines). La société continue son expansion depuis 1975 et l'ouverture du premier magasin à La Corogne. Son créateur, Amancio Ortega, fils de cheminot et homme très discret, fait partie des trois personnalités les plus riches du monde avec une fortune estimée à 77 milliards de dollars.

Partager sur :