Société

Rio 2016 : pas de podium pour le girondin Thomas Boudat en cyclisme sur piste

Par Jules Brelaz, France Bleu Gironde et France Bleu Loire Océan mardi 16 août 2016 à 4:44

Le Langonnais Thomas Boudat, 22 ans, est licencié au Team vendéen Direct Energie
Le Langonnais Thomas Boudat, 22 ans, est licencié au Team vendéen Direct Energie © Maxppp - Maxppp

Le Langonnais Thomas Boudat du team vendéen Direct Energie a terminé lundi cinquième de l'omnium. Le décathlon du cyclisme sur piste a été remporté par l'Italien Elia Viviani. Déception à Mourens, dans le village natal de "La Boud", où 150 personnes espéraient vivre le sacre de l'enfant du pays.

Au bout du suspense, après six courses mélangeant sprint et endurance durant deux jours, Thomas Boudat n'a pas pu venir à bout des travaux d'Hercule lundi dans le vélodrome olympique de Rio. Le spécialiste français de l'omnium, champion du monde en 2014 à Cali, a bien failli imiter son ami Bryan Coquard, médaillé d'argent aux JO de Londres.

"Je me suis donné les moyens de réussir mais voilà, j'ai aucun regret, c'est une expérience unique, je vais en ressortir beaucoup plus grand et je suis heureux d'avoir pu vivre ça; et on verra dans quatre ans les épreuves qu'il y aura aux Jeux Olympiques, pourquoi ne pas revenir!"

Un temps en tête de la compétition à Rio après les trois premières courses, le pistard de 22 ans, licencié au Vélo club Pays de Langon et au Team vendéen Direct Energie, a finalement terminé cinquième, au terme de la dernière épreuve. Il s'incline face au gratin mondial de la discipline. L'Italien Elia Viviani est médaillé d'or devant le Britannique Mark Cavendish.

"J'espérais beaucoup mieux surtout en virant en tête hier, j'ai mal couru la course aux points, ça roulait vraiment très vite et à un moment j'ai perdu mon sang froid et c'était le moment clé de la course."

"Pour nous il est champion quand même !"

A des milliers de kilomètres du vélodrome de Rio, les proches de Thomas Boudat ont suivi en direct de Mourens les dernières épreuves chronométrées de l'omnium.

"Tout le monde s'est réuni pour un moment joyeux et tout le monde repart avec la boule au ventre. Même si aujourd'hui, il fait cinquième, c'est quelqu'un en or !" (Nicolas, le petit frère de Thomas Boudat)

Près de 150 personnes, des amis et de la famille, se sont rassemblées dans la salle des fêtes de Mourens, la petite bourgade d'où est originaire "La Boud". La soirée était organisée par Christophe, l'épicier du village et ami d'enfance du cycliste. "C'est la star du village et ça ne changera jamais".

Parmi les supporters de Thomas Boudat, Martine Faure, la députée PS de la 12eme circonscription de la Gironde : "Je suis un peu triste, on avait pensé au moins qu'il aurait une médaille"

"Pour nous, il est champion quand même!" (Martine Faure, députée de la Gironde)

Reportage dans le village natal de Thomas Boudat à Mourens en Gironde

Partager sur :