Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le golf de Fontcaude ravagé par les sangliers

jeudi 17 mai 2018 à 21:45 Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault

Le golf de Fontcaude à Juvignac (Hérault) doit faire face aux dégâts causés chaque nuit par des groupes de sangliers, malgré un dispositif de clôture installé à grands frais il y a deux ans.

Les sangliers retournent chaque nuit des dizaines de mètre carré de pelouse sur le domaine du golf.
Les sangliers retournent chaque nuit des dizaines de mètre carré de pelouse sur le domaine du golf. © Radio France - M. Ciavatti

Juvignac, France

La direction du golf de Fontcaude ne sait plus quoi faire pour se débarrasser des sangliers qui ravagent ses pelouses.  Depuis 15 jours, un groupe d'une quinzaine d'individus au moins va et vient sur le domaine, faisant d'énormes dégâts: des centaines de mètres carré labourés, retournés, chaque nuit ou presque.  

La clôture autour du golf ne sert plus à rien 

Le problème n'est pas nouveau. Les sangliers sont de plus en plus nombreux aux abords des grandes villes, mais le golf avait réussi à s'en prémunir depuis deux ans en installant une clôture tout autour du terrain de 80 hectares. "Mauvaise surprise... En fait on s'est aperçu que les sangliers rentraient tranquillement par l'entrée principale en passant par le parking. On les voit très bien sur les images de vidéosurveillance prises pendant la nuit", explique le directeur Olivier Rentet. 

Les animaux soulèvent la terre et mangent les vers qui sont en dessous. Ils dévastent le parcours. "Si ça continue on sera obligé de fermer" prévient le directeur. Un coup dur, surtout en ce moment: c'est la période de plus forte activité pour le golf qui accueille des compétitions et jusqu'à 200 personnes par jour.

Pour l'instant, la méthode douce

Le problème est que la chasse est fermée. La préfecture a autorisé l'installation de deux cages cette semaine pour piéger les animaux. Mais la mesure s'avère inefficace. Le golf espère que des tirs d'effarouchement seront autorisés rapidement. Seul le préfet peut en donner l'ordre aux lieutenants de louveterie. Mais cela impose un gros dispositif de sécurité. 

En attendant il faut tous les matins, pendant des heures, replacer les mottes. La semaine dernière, ce sont des abonnés qui ont prêté la main aux jardiniers du golf pour remettre la pelouse en état. 

"On les voit passer tranquillement par le parking". Olivier Rentet, directeur du golf

"On ne peut pas faire rentrer des fusils sur le domaine en première intention. On tente la méthode douce". O. Rentet

Reportage sur le golf de Fontcaude

  - Radio France
© Radio France - Ciavatti
   - Radio France
© Radio France -