Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le gouvernement "allongera le congé paternité" selon Marlène Schiappa

-
Par , France Bleu

Marlène Schiappa l'a affirmé ce mardi devant l'Assemblée nationale, le gouvernement "allongera le congé paternité". La secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes n'a toutefois précisé ni la durée envisagée, ni le calendrier.

Le gouvernement allongera le congé paternité, affirme Marlène Schiappa.
Le gouvernement allongera le congé paternité, affirme Marlène Schiappa. © Maxppp - Anne-Sophie Bost

"Oui, le gouvernement d'Edouard Philippe allongera le congé paternité' : c'est ce qu'a affirmé Marlène Schiappa ce mardi devant l'Assemblée nationale. Selon la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes, "l'ensemble des membres du gouvernement y travaillent collectivement". Elle n'a donc ni précisé le calendrier ni la durée envisagée de ce congé paternité.

"Cette volonté est partagée par de nombreux membres du Parlement, sur différents bancs", a précisé Marlène Schiappa. Elle a estimé que cette mesure s'inscrirait dans "la droite continuité de la grande cause du quinquennat pour l'égalité entre les femmes et les hommes".

Limité à 11 ou 18 jours actuellement

Actuellement, sept pères sur 10 utilisent ce congé paternité fixé à 11 jours consécutifs pour une naissance simple, 18 jours pour une naissance multiple, et indemnisé par l'Assurance maladie. Instauré en 2002, il complète le congé de naissance obligatoire de trois jours, qui est lui à la charge de l'employeur. 

A l'occasion de la fête des pères dimanche dernier, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, s'est dite "très favorable" à un allongement du congé paternité "à trente jours par exemple" lors d'un entretien sur France 3. 

Cela fait des années que pétitions et tribunes réclament une révision du congé paternité en France, jugé trop court.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu