Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incompréhension à Cherbourg, les musulmans n'auront pas de gymnase pour l'Aïd

-
Par , France Bleu Cotentin

Le ministère de l'Intérieur interdit l'utilisation de gymnases pour la fête religieuse musulmane : l'Aïd. A Cherbourg, la mosquée a moins d'une semaine pour se réorganiser. Une décision insensée pour les fidèles pour la mairie de Cherbourg.

Hicham Sahmoune et Mohamed Ait Hammou, membre du bureau de la Mosquée de Cherbourg
Hicham Sahmoune et Mohamed Ait Hammou, membre du bureau de la Mosquée de Cherbourg © Radio France - Anaïs Martin Cauvy

Une incompréhension qui pousse la mosquée de Cherbourg à interpeller le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Le 6 mai, une semaine avant la fin du Ramadan et donc la fête religieuse de l'Aïd el-Fitr, la mosquée reçoit un mail de la préfecture : leur demande de mise à disposition du gymnase "pour l'exercice d'un culte n'est pas autorisée" cette année. C'est une interdiction qui vient du ministère et qui s'applique à tout le pays. 

Une incompréhension qui pousse la mosquée de Cherbourg à interpeller le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Hicham Sahmoune, porte parole de l'Association Islamique de Cherbourg-Octeville, en appelle au ministre : "C'est la politique du pompier pyromane ? C'est-à-dire qu'on nous interdit un dispositif sécurisé pour un dispositif pas sécurisé qui va favoriser le risque de contamination et de cluster. Monsieur le ministre, s'il vous plaît, mais expliquez-nous !

La mosquée de Cherbourg a besoin d'un gymnase pour pouvoir respecter la distanciation physique. Pour Benoit Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin, prêter un gymnase aurait été moins dangereux du point de vue sanitaire : "On n'est plus à une incohérence près de la part du gouvernement dans le cadre de la gestion du Covid. [...] Dans tous les cas, l'Aïd aura lieu. Il aura lieu à la mosquée dans un lieu plus petit, plus étroit. Cette décision de l'Etat, on ne la comprend pas localement. Elle ne permet pas de respecter les règles sanitaires qui sont pourtant imposées par le gouvernement depuis plus d'un an." Pourtant, l'an dernier, pour les mêmes raisons, le gymnase avait pu être prêté sans problème, ajoute le maire.

Benoit Arrivé, maire de Cherboug-en-Cotentin, concernant l'interdiction de prêt de gymnase pour fêter l'Aïd.

800 personnes attendues

L'Aïd, c'est le rassemblement religieux qui mobilise le plus de monde. Avec les règles sanitaires, la mosquée de Cherbourg peut accueillir une centaine de personnes à l'intérieur et 150 personnes sur leur parking. Mais c'est loin des 800 personnes attendues. Alors faute de pouvoir pousser les murs, Hicham Sahmoune, explique qu'ils ont organisé plusieurs séances de prêche et de prières. "On aura une séance à 7 heures, puis 8 heures et 9h30. Un agenda est en ligne et chacun peut choisir son créneau. Forcément, tout le monde veut celui de 7h pour pouvoir fêter la fin du Ramadan avec sa famille après le rassemblement religieux." Une brigade de sécurité portée par les bénévoles sera aussi mise en place, pour compter et filtrer le nombre de participants. 

Sur place, l'utilisation du gel et le port du masque sont évidemment obligatoires, le dépistage est encouragé et les participants devront apporter leur propre tapis de prière. 

La mise à disposition de gymnase pour l'Aïd interdit par le ministère de l'Intérieur : incompréhension de la mairie et de la Mosquée

Choix de la station

À venir dansDanssecondess