Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Réouverture des remontées mécaniques : le gouvernement repousse sa décision

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère

Alors que l'on devait connaitre ce jeudi la décision du gouvernement quant à l'ouverture ou non des remontées mécaniques, elle est finalement repoussée au prochain Conseil de défense. Scandaleux pour les élus et professionnels de la montagne.

Illustration remontées mécaniques
Illustration remontées mécaniques © Radio France

Les stations devront encore patienter avant de connaitre la décision du gouvernement au sujet de l'ouverture ou non des remontées mécaniques. Selon le président des Domaines Skiables de France, Alexandre Maulin, les professionnels et élus du secteur ont été prévenus ce mercredi que l'annonce sera faite non pas ce jeudi, comme il était prévu, mais lors du prochain Conseil de Défense, à priori le 13 janvier. 

"On nous dit que le sanitaire n'est pas bon, que l'on a trop de cas positifs, un taux d'incidence trop élevé"

Dépité et en colère, il dénonce "un manque de considération. On nous promène, on nous balade. Nous, on doit faire vivre des territoires, point. _On vient de se prendre un immeuble dans la tronche_. On ne va pas en rester là."

Autre réaction, celle de Jean-Luc Boch, maire de La Plagne et président de l'association des maires de station de montagne. "_On nous dit que le sanitaire n'est pas bon_, que l'on a trop de cas positifs, un taux d'incidence trop élevé. Ca veut dire quoi ? Qu'on n'ouvrira plus jamais ? C'est fini ? Si on est dans l'impossibilité de rouvrir les stations, il faut tout refermer ? Cloisonner la France et la laisser crever financièrement ? C'est de l'incompétence."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess