Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le gouvernement s'attaque aux concurrents des taxis

-
Par , France Bleu

Le gouvernement a l'intention de créer un délit spécifique de racolage pour les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC). Une mesure pour satisfaire les taxis, qui considèrent ces véhicules comme une concurrence déloyale.

image par défaut

La guerre entre taxis et voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) se poursuit. Pour donner satisfaction aux premiers qui s'estiment menacés par les VTC, ces véhicules banalisées et haut de gamme, le gouvernement a laissé fuiter jeudi son intention de créer un délit spécifique de racolage.

Cette mesure va être ajoutée au projet de loi Hamon sur la consommation, actuellement étudié par le Parlement. En clair, l'idée est d'empêcher aux VTC de récupérer un client sur le bord de la route et de les obliger à ne prendre en charge que des personnes ayant réservées, afin de ne pas s'attaquer à la clientèle habituelle des taxis.

Justifier sa réservation

A partir du 1er janvier, les clients faisant appel à une VTC devront ainsi attendre au moins quinze minutes avant l'arrivée du véhicule qu'ils auront réservé à l'avance, en ligne ou par téléphone. 

"Il sera de la responsabilité du VTC de prouver que la réservation a été faite au moins 15 minutes plus tôt, a expliqué jeudi une source gouvernementale. Il existera tout un arsenal de contrôles, mis en place par la préfecture de police, afin de s'assurer que les règles sont respectées ".

600 cartes de chauffeurs de VTC accordées en 2012

En 2012, 600 cartes de chauffeurs de VTC ont été accordées par les préfectures, pour moitié environ à des taxis qui diversifient ainsi leur activité.

  • Taxis
Choix de la station

À venir dansDanssecondess