Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Le Grand Belfort veut lutter contre la désertification des quartiers Jean Jaurès et Belfort nord

jeudi 26 avril 2018 à 18:38 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Près de 800 logements sont vacants dans le secteur Jean Jaurès - Belfort nord. Pour lutter contre cette désertification, l'agglomération du Grand Belfort a décidé de proposer un accompagnement, ainsi qu'une aide financière, aux propriétaires du secteur. Objectif : rénover 200 logements d'ici 2022.

Sur l'avenue Jean Jaurès, de nombreux commerces sont clôts.
Sur l'avenue Jean Jaurès, de nombreux commerces sont clôts. © Radio France - Manon Klein

Belfort, France

Si vous vous êtes déjà promené sur l'avenue Jean Jaurès, à Belfort, vous avez sans doute remarqué les nombreux panneaux "appartement à vendre", ou "local à vendre". De nombreux commerces ont fermé ces dernières années. Les habitants du secteur sont, eux aussi, de moins en moins nombreux. Pour lutter contre le risque de désertification, l'agglomération du Grand Belfort lance une nouvelle aide à la rénovation.

200 logements rénovés d'ici 2022

L'objectif de l'agglomération, c'est de pouvoir aider à la rénovation de 200 logements dans le secteur Jean Jaurès / Belfort nord d'ici 2022. En tout, 10 millions d'euros sont mis sur la table. Cette aide concerne uniquement les propriétaires qui habitent le quartier. Elle peut leur permettre de financer un ravalement de façade, ou encore des travaux d'isolation sur des habitats privés.

De nombreux logements anciens

Si cette aide a été créée, c'est parce qu'une étude menée en 2016 a révélé que les logements dans le secteur étaient de plus en plus nombreux à être vides. Près de 800 appartements seraient ainsi vacants. En cause, selon Damien Meslot, le maire de Belfort, qui est également président du Grand Belfort : le grand âge des bâtiments, qui, pour certains, sont vétustes. Environ 58% des logements du quartier sont anciens.

"Il y a beaucoup de logements qui sont détériorés, qui ne sont plus aux normes. Récemment encore, les belfortains ont vu l'effondrement de la facade d'un immeuble rue d'Hanoï (...) Je crois que tout ça montre qu'il était temps d'engager des moyens" - Damien Meslot, président du Grand Belfort

Les habitants constatent eux aussi une désertification progressive de leur quartier. "Ça c'est paupérisé" analyse une habitante, qui habite là depuis une vingtaine d'année et qui souhaite rester anonyme. "En particulier depuis la fermeture de l'hôpital, les gens ne voient plus tellement d'intérêt à habiter là. Dans notre rue, il y a 7 ou 8 appartements qui se sont vidés depuis le déménagement de l'hôpital" déplore-t-elle.

Comment bénéficier de l'aide à la rénovation ?

Si cette nouvelle aide à la rénovation vous intéresse, vous pouvez vous rendre directement à la permanence qui lui est dédiée par l'UNPI 90 au 154 avenue Jean Jaurès. Un accueil est prévu tous les jeudis, de 10h à 13h, puis de 14h à 17h. Il n'est pas nécessaire de prendre rendez-vous avant de venir. L'accompagnement est gratuit.

Vous pouvez également joindre la permanence par téléphone au 03 80 71 17 12, ou par courriel à belfort@urbanis.fr

Le secteur concerné par cette aide à la rénovation court de la rue Dardel à la rue de Lille. Vous retrouvez la délimitation de ce secteur sur la carte ci-dessous.

Le secteur éligible à cette aide à la rénovation est délimitée par la ligne rouge - Aucun(e)
Le secteur éligible à cette aide à la rénovation est délimitée par la ligne rouge - Document remis par le Grand Belfort