Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le grand débat sur internet : pas pour tout le monde

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

A partir de ce lundi, vous pouvez contribuer sur le site internet legrandebat.fr. Encore faut-il être connecté.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Lachamp-Raphaël, France

Le grand débat, c'est aussi un site internet sur lequel vous pouvez déposer vos contributions. Mais cette initiative souligne encore un peu plus la fracture numérique. Sur la montagne ardéchoise, la connexion internet est loin d'être généralisée.  Et même si les gens ne veulent pas forcément participer au grand débat, l'absence de connexion pose problème au quotidien. 

"Moi j'ai à nouveau internet, mais c'est tellement lent que je  peux que lire mes messages sans pouvoir télécharger les pièces jointes" — Isabelle, habitante de Sagnes-et-Goudoulet. 

C'est un peu la même chose pour Yvette de Lachamp-Raphaël, 62 habitants sur le plateau ardéchois. Elle reconnaît qu'elle a un peu de mal à utiliser internet, mais surtout sa connexion est très lente via une parabole et dès qu'il neige, elle est interrompue. A 1300 mètres d'altitude, c'est fréquent en hiver. 

"Je ne crois pas au grand débat pour résoudre les problèmes de Lachamp-Raphaël" — Dominique Allix, maire de Lachamp-Raphaël

Le maire de Lachamp-Raphaël estime qu'il y a un décalage profond entre les décisions nationales et les réalités du terrain. Il explique que certains administrés n'ont même pas le téléphone fixe. La fracture numérique est une réalité qui pourrait être surmontée avec l'installation de la fibre optique. Le syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique travaille au déploiement de la fibre en milieu rural, mais il faudra encore attendre quelques années avant les premiers raccordements sur la montagne ardéchoise.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu