Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le grand rabbin de France annoncé à la synagogue de Belfort

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, participera cette année à Belfort à la traditionnelle cérémonie en mémoire des victimes et des héros de la déportation. Il est attendu ce vendredi 3 mai en la synagogue de Belfort.

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, est attendu vendredi 3 mai 2019, à 18h, en la synagogue de Belfort
Haïm Korsia, le grand rabbin de France, est attendu vendredi 3 mai 2019, à 18h, en la synagogue de Belfort © Maxppp - Nicolas Parent

Belfort, France

C'est une première en près de vingt ans : Haïm Korsia, le grand rabbin de France, est attendu vendredi 3 mai 2019, à 18h, en la synagogue de Belfort, rue Strolz, pour participer à la cérémonie annuelle "en mémoire des victimes et des héros de la déportation". Plusieurs personnalités de la Résistance seront mises à l'honneur durant la cérémonie, dont l'ancien maire de Belfort, Pierre-Dreyfus-Schmidt.

Quatre grands résistants à l'honneur

"Il était logique d'inviter le grand rabbin de France, puisque nous rendons cette année hommage à quatre grands résistants", se félicite Laurent Hofnung, vice-président de la communauté israélite de Belfort. A l'issue de la cérémonie, quatre plaques seront dévoilées pour rendre hommage à ces résistants, notamment à René Kapel qui a contribué à faire libérer des milliers de juifs retenus dans les camps de concentration installés dans le sud-ouest de la France, parfois même en les faisant évader.

L'ancien maire de Belfort pendant la guerre, Pierre Dreyfus-Schmidt, sera également mis à l'honneur, tout comme le résistant belfortain Adrien Gensburger ou encore Pierrette Mandel, institutrice connue pour avoir fabriqué plusieurs dizaines de faux-papiers afin d'aider des personnes persécutées ou voulant éviter le service du travail obligatoire.

Pour nous, la présence du grand rabbin est un événement exceptionnel"

La dernière fois que le grand rabbin de France était passé dans le Territoire de Belfort, c'était à l'occasion de la titularisation du rabbin de Belfort. Il s'agissait à l'époque de Joseph Haïm Sitruk, à la fin des années 90. "Pour nous c'est un événement exceptionnel. Le grand rabbin Haïm Korsia est un monsieur exceptionnel, très ouvert, avec beaucoup d'humour et détenteur d'une grande culture littéraire et évidemment religieuse", ajoute Laurent Hofnung.

Conférence sur le judaïsme

Le lendemain de la cérémonie, le samedi 4 mai, le grand rabbin donnera une conférence intitulée "Le judaïsme et la cité", au centre communautaire, rue de l'As de carreau, à 18h à Belfort, en présence de Sophie Elizéon, préfète du Territoire de Belfort, des élus locaux et de certains descendants des résistants mis à l'honneur. Entrée libre dans la limite des places disponibles (pour réserver : 03.84.28.55.41 ou par mail : acibelfort@sfr.fr).

Gilles Benhamou, président de la communauté israélite de Belfort nord Franche-Comté et Note Levintov, rabbin de Belfort nord Franche-Comté seront présents durant ces deux jours.