Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Le sport féminin est-il sous médiatisé ?

-
Par , France Bleu Bourgogne

Il existe depuis 2017 une journée internationale du sport féminin. A l'initiative du CSA et soutenu par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, cette journée du sport féminin a eu lieu le 24 janvier. Elle pour objectif de rétablir un équilibre dans les médias entre le sport masculin et féminin.

Quart de finale de la coupe de France le 27 février 2016 : OL (D1F / en blanc) recoit le DFCO (D2F / en rouge) - Lea Paillard (DFCO) et Claire Lavogez (OL)
Quart de finale de la coupe de France le 27 février 2016 : OL (D1F / en blanc) recoit le DFCO (D2F / en rouge) - Lea Paillard (DFCO) et Claire Lavogez (OL) © Maxppp - Maxime Jegat

Dijon, France

Le CSA, le conseil supérieur de l'audiovisuel s'est aperçu que le sport féminin était sous-médiatisé. Soutenu par différents ministères celui des Sports et de la Jeunesse, mais aussi par des associations de Droits des Femmes et le Comité Olympique Français, il a décidé d'organiser une journée internationale du sport féminin. Cette journée a eu lieu le 24 janvier dernier. La marraine n'était autre que l'escrimeuse Laura Flessel, médaillée olympique. L'idée était aussi de dire que le sport féminin ne se limite pas à la natation, la gymnastique et le tennis.

Le sport féminin c'est 14 % du sport à la télévision

Il y aurait donc des sports d'hommes et des sports de femmes. Selon des chiffres publiés par le Ministère des sports, en 2014, 37,5 % des femmes étaient licenciés dans des catégories dites féminines, comme la danse ou encore la gymnastique contre 67,2 % pour les hommes. Ceci explique que l'on trouve moins de femmes qui pratiquent le rugby, la boxe ou le football. Quand à la part du sport féminin dans les programmes sportifs télévisés atteint seulement 14 %. Le sport féminin à la télévision est visible lors des grandes compétitions, style Jeux Olympiques, Coupe du Monde ou tournoi de Roland Garros.

  • Le sport féminin est-il sous-médiatisé ? Témoignez sur Facebook et Twitter
  • A 7h50, l'invitée France Bleu Bourgogne est Sandrine Mathivet, l'entraîneur du DFCO féminin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu