Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Le jour où le sous-marin La Minerve a coulé, Gérard aurait dû être à bord

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un habitant de Nizas (Hérault) est très heureux que l'épave du sous-marin français La Minerve ait été retrouvée au large de Toulon, après 51 ans de recherches. Il aurait dû être à bord, mais n'a pas embarqué pour raison de santé. Depuis le drame, il a pensé chaque jour à ses "potes".

Le sous marin La Minerve qui a coulé en 1968 au large de Toulon
Le sous marin La Minerve qui a coulé en 1968 au large de Toulon © Maxppp -

Nizas, France

Après plus de cinquante ans de silence, La Minerve a été retrouvée. Ce sous-marin français avait disparu, sans que l'on sache pourquoi, le 27 janvier 1968 au large de Toulon avec 52 membres d’équipage à bord. La Minerve repose aujourd'hui à 2.350 mètres de profondeur en trois morceaux, éparpillés sur 300 mètres de distance.

Cette découverte de l'épave est une immense nouvelle pour Gérard Rosenthal, 76 ans, un habitant de Nizas, près de Pézenas (Hérault). Ancien sous-marinier, il aurait dû se trouver à bord de La Minerve le jour du drame. 

Il doit la vie à un ulcère à l'estomac 

Gérard Rosenthal était quartier-maître chef. À bord du sous-marin, il s'occupait des vivres. Engagé depuis quatre ans, il était marié et déjà père de quatre enfants, âgés de un à quatre ans. S'il ne se trouvait pas à bord de La Minerve le jour de l'accident, c'est pour raison médicale : "Je devais remplacer un camarade, mais j'avais un rendez-vous à l'hôpital quelques jours plus tard pour un examen de l'estomac. Le commandant a accepté que je  n'embarque pas", se souvient-il.

"Je veux que l'on disperse mes cendres là ou La Minerve a coulé."

Gérard est donc allé à l'hôpital et La Minerve a coulé. Il a su qu'il ne reverrait jamais ses camarades, "ma deuxième famille" comme il dit. Pendant ces 51 années, il a pensé à eux tous les jours. 

Quand l'épave a été localisée Gérard n'a pu retenir ses larmes : "C'est très important pour les familles qui auront maintenant un lieu où se recueillir, on pourra y jeter des gerbes. Moi j'irai et surtout, je souhaite qu'à ma mort mes cendres soient dispersés là-bas." 

La Minerve a été retrouvée, mais une interrogation demeure : pourquoi le sous-marin a t-il coulé ? "On ne le saura jamais", conclut Gérard.

Sébastien Garnier a rencontré Gérard Rosenthal chez lui à Nizas

Gérard Rosenthal se réjouit qu'on ait retrouvé l'épave de La Minerve

Gérard Rosenthal est membre de La Créole, l'amicale des sous-mariniers du Languedoc-Roussillon qui compte 33 membres. 

Choix de la station

France Bleu