Société

Le label "fait maison" n'est pas au goût des restaurateurs

Par Julie Guesdon, France Bleu mardi 15 juillet 2014 à 16:56

Les plats préparés à base de produits frais, mais aussi certains produits surgelés, porteront désormais le label "fait maison"
Les plats préparés à base de produits frais, mais aussi certains produits surgelés, porteront désormais le label "fait maison" © MaxPPP

En vigueur depuis ce mardi, le label "fait maison" doit figurer sur tous les plats élaborés dans les restaurants à base de produits bruts. Pourtant, les restaurateurs eux-mêmes se montrent critiquent sur l'obtention du label, puisqu'il concerne aussi les produits surgelés.

Si votre restaurateur préféré passe au four une pièce de viande surgelée avec des petits légumes épluchés et découpés en usine, il pourra quand même indiquer sur sa carte qu'il s'agit d'un plat "fait maison". Depuis ce mardi, vous trouverez un petit label sur les cartes des restaurants et brasserie à côté de tous les plats faits maison. 

Le logo "fait-maison" que les restaurateurs peuvent afficher. - Aucun(e)
Le logo "fait-maison" que les restaurateurs peuvent afficher.

"Le surgelé n'est pas un gros mot"

Le label, publié au Journal Officiel le week-end dernier, indique ainsi que les restaurateurs pourront mettre en avant "tous les plats qu'ils cuisinent sur place, à base de produits bruts". Mais pour de nombreux restaurateurs, la possibilité d'y intégrer aussi des produits congelés (à l'exception des pommes de terre) nuit à la crédibilité du label. Comment différencier la cuisine à partir de produits frais ? A Périgueux notamment, les professionnels de la gastronomie jugent les critères trop larges, rassemblant "tout et n'importe quoi" . Une restauratrice d'Avignon tempère ces critiques : "Non, le surgelé n'est pas un gros mot".

Les règles du label fait maison - Aucun(e)
Les règles du label fait maison