Société

Le lagon de la Sarthe : paradisiaque mais interdit et mortel

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine vendredi 19 août 2016 à 17:40

Le lagon de la Sarthe
Le lagon de la Sarthe © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : le lagon bleu situé à St-Rémy de Sillé est toujours interdit mais plusieurs centaines de personnes tentent de s'y baigner chaque été.

C'est un lieu un peu secret sur la commune de St-Rémy de Sillé : le "lagon bleu", un site paradisiaque et interdit d'accès. C'est une ancienne carrière de pierres aujourd'hui remplie d'eau. Chaque été de nombreux sarthois vont s'y baigner quand il fait beau, les gendarmes patrouillent, les évacuent et ils reviennent. En fait, l'accès et la baignade sont interdits car le site est privé et très dangereux.

Les raisons de l'interdiction et de la dangerosité 

Déjà, le site est privé et clôturé. Les forêts qui longent l'eau appartiennent à l'ONF. Et le cœur des falaises et l'eau sont toujours la propriété des carrières de l'Ouest. L'exploitation a été arrêtée en 1969 mais il n'a jamais été possible de se baigner. Voila pour ce qui est de l'interdiction.

Les dangers sont multiples; déjà le site est très boisé et les incendies peuvent se développer très rapidement. Et puis en ce qui concerne la baignade, il ne faut pas se fier aux images et vidéos paradisiaques du site. Il y a de nombreux courants dans l'eau et la température peut chuter de dix degrés en l'espace d'un mètre. En 1999, un jeune homme du Mans de 25 ans s'est d'ailleurs noyé à cet endroit.

La clôture du site détériorée - Radio France
La clôture du site détériorée © Radio France - Christelle Caillot

80 infractions relevées depuis le début de l'été

Les gendarmes de la brigade de Sillé le Guillaume font des patrouilles plusieurs fois par semaine sur le site. Cela concerne le non respect de l'interdiction du site, des feux sauvages ou encore la baignade. Les contrevenants s'exposent à une amende en moyenne de 48 euros. Ils ont enregistré 80 infractions de ce genre depuis le début de l'été. A cela s'ajoute plus de 250 personnes évacuées. "Il faut bien faire prendre conscience du risque aux personnes qui viennent, il y a eu des victimes" nous dit l'adjudant chef Frédéric Cateigne. Un mort en 1999, c'est un manceau de 25 ans. Et l'année dernière, on a du faire appel aux pompiers du Grimp, pour évacuer une personne.

Peu de moyens et un périmètre énorme

Le site est immense : il fait 800 mètres de long sur 70 mètres de large. "Difficile de contrôler tout le périmètre sachant que la plupart du temps, les personnes qui ont été évacuées par les gendarmes reviennent une heure plus tard. En général, ce sont plutôt des jeunes en groupe, la plupart sont des sarthois qui habitent au Mans. En revanche, il y a très peu de personnes de Sillé le Guillaume et de St-Rémy de Sillé" selon l'adjudant chef Frédéric Cateigne..

le lagon de la Sarthe - Radio France
le lagon de la Sarthe © Radio France - Christelle Caillot
Les déchets des personnes qui rentrent illégalement sur le site - Radio France
Les déchets des personnes qui rentrent illégalement sur le site © Radio France - Christelle Caillot