Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Landais Jacky Rott, pionnier du surf en France, est décédé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque, France Bleu Gironde

C'était le premier surfeur français. On lui doit la fabrication des premières planches de surf en France : le dacquois, Jacky Rott, est mort à l'âge de 87 ans. Il se battait depuis quelques années contre un cancer. Ses obsèques seront célébrées mardi à 16 heures à Saint-Vincent-de-Paul.

L'été dernier, la ville d'Anglet avait honoré Jacky Rott de l'empreinte de ses pieds sur l'avenue du surf.
L'été dernier, la ville d'Anglet avait honoré Jacky Rott de l'empreinte de ses pieds sur l'avenue du surf. - Karine Delage / Ville d'Anglet

Dax, France

C'était le premier surfeur français. On lui doit la fabrication des premières planches de surf en France : le Dacquois Jacky Rott est mort à l'âge de 87 ans. Il se battait depuis quelques années contre un cancer. Ses obsèques seront célébrées mardi 11 juin à 16 heures en la basilique Notre-Dame de Buglose à Saint-Vincent-de-Paul, suivies de l’inhumation au cimetière Saint-Pierre, à Dax.

Jacky Rott, "c'était l'un des plus vaillants de la bande des tontons surfeurs qui démarrèrent le surf durant l'été 1957" rappelle le cofondateur du célèbre magazine surf session, Gibus de Soultrait. 

Champion de France de surf en 1961, Jacky Rott représente la France avec son ami Jo Moraiz aux championnats du monde de surf au Pérou en 1962. Le Landais était vraiment un pionnier du surf français.

Le Dacquois est le premier français à avoir eu l'idée de se mettre debout sur une planche. Nous sommes en 1952. Jacky Rott a alors 20 ans. Il pratique déjà ce qu'on appelle à l'époque le Planky, l'ancêtre du bodyboard, sur des planches en bois. Le Dacquois, qui est ébéniste, fabrique d'ailleurs lui-même ces planches qu'il vend dans les magasins de plage. 

En 1952 donc, Jacky Rott se rend au cinéma voir un film sur Pearl Harbor, et dans une scène très courte, il voit un surfeur debout sur une planche glisser sur une vague : une véritable révélation : le Landais n'a plus qu'une idée en tête : faire pareil. Il construit un prototype, une planche de 2 mètre 50, mais il n'arrive pas à se mettre debout dessus

Gibus de Soultrait, cofondateur du magazine Surf Session, raconte que Jacky Rott a eu l'idée de se mettre debout sur une planche en 1952 en allant voir un film au cinéma

Il retente en 1957, de retour de la guerre d'Algérie. Mais cette fois, il a une planche d'un surfeur américain en modèle. Il sait aussi qu'il faut mettre de la paraffine dessus pour ne pas glisser, et ça marche ! Jacky Rott se lance sur la Nord à Hossegor, devant ses proches. Il tient debout sur sa planche, prend plusieurs vagues. Grace au Landais, le surf français est né

Robert Rabagny, organisateur de compétitions de surf à Biarritz, a eu l'occasion de rencontrer Jacky Rott a plusieurs reprises. Il se souvient de quelqu'un de très accessible, toujours prêt à donner des conseils. Il se souvient des planches qu'il avait fabriqué tout seul et avec Michel Barland. C'étaient des planches qui faisaient 20 kilos. Quand les surfeurs surfaient sans leash (accessoire utilisé en sport de glisse pour relier le pratiquant à sa planche) et que les planches partaient dans les blocs, elles prenaient des coups, de l'eau. Elles prenaient du poids et elles arrivaient à faire 50 kilos. 

Robert Rabagny possède une planche de surf Jacky Rott qu'il garde précieusement pour le jour où ouvrira un vrai musée du surf en l'honneur des tontons surfeurs, dont faisait partie le Dacquois, ces pionniers qui ont amené le surf en Europe sur la côte basque, à Biarritz à la fin des années 50, en 1957.

Robert Rabagny, organisateur de compétitions de surf à Biarritz, a eu l'occasion de rencontrer Jacky Rott à plusieurs reprises. Il témoigne

Une traditionnelle cérémonie océane des surfeurs, devrait avoir lieu, en son honneur le dimanche 16 juin à Parlementia (Bidart-Guéthary) en fin de matinée. L'été dernier, la ville d'Anglet avait honoré Jacky Rott de l'empreinte de ses pieds sur l'avenue du surf.