Société

Le littoral se prépare à affronter les grandes marées

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Loire Océan jeudi 19 février 2015 à 11:57

Les grandes marées à Saint-Malo
Les grandes marées à Saint-Malo © Maxpp

La prochaine "marée du siècle" est prévue le 21 mars. Elle sera "spectaculaire", en particulier dans la baie du Mont Saint-Michel. Les coefficients seront déjà importants ce week-end, entre 116 et 118. Les autorités appellent à la prudence. Sur la façade Atlantique comme dans la Manche, les communes se préparent à faire face à ces grandes marées.

"Ça va être impressionnant et spectaculaire. On va avoir une grosse masse d'eau qui va monter avant de redescendre ", prévient le Shom de Brest, le service hydrographique et océanographique de la Marine. La mer va remonter très vite, "à la vitesse d'un cheval au galop " notamment dans la baie du Mont-Saint-Michel. C’est le deuxième endroit au monde, après la baie de Fundy au Canada, où le marnage, différence entre une pleine mer et une basse mer successives, est le plus important. Il atteindra plus de 14 mètres, "soit la hauteur d'un immeuble de 4 étages ", souligne le Shom. 

Le préfet maritime de l'Atlantique "appelle à la plus grande prudence dans toutes les activités se déroulant en bord de mer, et en particulier pour la pêche à pied ou les promenades sur le littoral. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour être isolé par la marée montante"

A Saint-Malo , un dispositif de sécurité est mis en place aux abords du front de mer. Un système d’alerte est proposé par la mairie.

 

En Loire-Atlantique , "le préfet a alerté ses services pour la mise en place de dispositifs de veille et d’intervention éventuelle " précise la préfecture dans un communiqué. Les digues seront surveillées. Des sacs de sable ont été proposés aux habitants les plus exposés aux risques de submersion, notamment au Croisic et à Batz sur mer

A Saint-Gilles-Croix-de-Vie , les restaurateurs ont prévu d’installer des madriers pour éviter les dégâts. 

Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Radio France
Saint-Gilles-Croix-de-Vie © Radio France

A Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée, des engins de chantier pourraient même être récquisitionnés en cas de rupture des dunes. 

Sur l’île d’Oléron , se sont des boudins gonflables qui ont été installés sur le littoral pour se protéger de l’assaut des vagues.

 

Dans le Finistère, à Fouesnant , ce sont des troncs de châtaigniers en provenance du Limousin qui ont été plantés sur le sable pour protéger la dune. 700 pieux pour 120 000 euros, posés en quinconce. "Ça a pour effet de briser l'intensité de la houle et ça permet au sbale de na pas repartir avec la mer".

Grandes marées : 700 pieux en bois à Fouesnant pour limiter l'intensité de la houle

La dernière "marée du siècle" s'était produite le 10 mars 1997 et les prochaines auront lieu le 3 mars 2033 et le 14 mars 2051.

A LIRE AUSSI : Carte interactive : Le littoral Atlantique se prépare aux grandes marées