Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le loup a-t-il une place en Alsace?

-
Par , France Bleu Alsace

La fédération nationale ovine manifeste ce mercredi devant le parlement européen à Strasbourg. Elle demande que des mesures supplémentaires soit prises pour protéger les troupeaux du loup. Vous réagissez...

loup
loup - ferus

"Loups: arrêtons le massacre!" C'est le mot d'ordre de la manifestation organisée par la fédération ovine ce mercredi devant le parlement européen à Strasbourg. Les éleveurs rappellent qu'ils sont plus d'un millier concernés par le problème, avec plus de 8.000 animaux tués par le loup . Dans les Vosges, où le loup a fait son retour, un éleveur a été touché. Il a d'ailleurs été autorisé à procéder à des tirs de défense.

13 loups tués en 2014

En tout en France, il y aurait 300 loups environ, dont une meute dans les Vosges d'au moins quatre loups . Les moyens de protections existent pour les éleveurs, comme les aides bergers, les chiens patous, les clôtures électriques. Mais ils sont inefficaces selon les éleveurs. Ils demandent aujourd'hui une exclusion du loup des zones d'élevage , avec plus de tirs de prélèvements (13 loups ont été tués en 2014, 24 prélèvements étaient autorisés) ou encore une prise en charge de l'intégralité des dépenses de protection.

Les associations de défense du loup comprennent les difficultés des éleveurs. Mais estiment que le loup a sa place dans nos régions, et que les difficultés de la filière ovine sont surtout liées à d'autres facteurs comme la concurrence internationale, la forte baisse de la consommation de viande ovine en France ou encore le développement de certaines maladies. Selon Cap Loup, le collectif des associations pour la protection du loup en France, c'est une chance formidable pour nos écosystèmes. "Notre pays doit prendre sa part dans la protection du loup. C'est à la fois une nécessité patrimoniale et une obligation réglementaire de la France au niveau européen."

En Alsace, Thierry Pfeiffer, un passionné, tente de mettre en place une maison du loup. Mais les difficultés sont nombreuses, avec des problèmes de financement, mais aussi d'image. "S'engager dans le loup, c'est porter une certaine image, et s'opposer à une partie de son électorat." L'objectif de Thierry Pfeiffer, "aider le loup à se faire une place dans le coeur des hommes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu