Société

Le lycée Diderot de Bavilliers va fermer ses portes

Par Isabelle Rolland et Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 6 juin 2014 à 18:34

Lycéens
Lycéens © Maxppp

Les craintes des enseignants et du personnel se sont confirmées ce vendredi. Le lycée Diderot de Bavilliers va fermer ses portes. La décision aurait déjà été prise par le comité de pilotage du rectorat dans le cadre du plan lycée.

On attendait la décision pour le 27 juin prochain, lors de la présentation du plan lycée pour la Franche Comté. Finalement, c'est ce vendredi que les enseignants du lycée Diderot de Bavilliers ont appris la nouvelle. La fermeture de leur établissement, au plus tôt à la rentrée 2015. Le lycée qui ne compte plus que 350 élèves va fusionner avec le lycée Follereau de Belfort. Le proviseur a été alerté par le rectorat dés jeudi soir, à la suite d'une réunion du comité de pilotage du plan lycée à Besançon. Une décision brutale transmise par mail, ce vendredi matin aux enseignants.

La cinquantaine de professeurs mais aussi les agents et le personnel administratif seront transférés. Le rectorat s'engage à ne supprimer aucune formation.

Patrick Fevay est professeur de lettres et d'histoire au lycée Diderot, il ne se remet pas de cette annonce. "On est même choqué. Par l'idée de la fermeture du lycée mais surtout par la façon dont tout est fait. La pédagogie va y perdre, c'est sûr. Mais depuis le début on sait que c'est une volonté forte de la région et de sa présidente de fermer Diderot ."

Plan lycée / BOB Fevay

Joseph Spatolla lui enseigne l'électronique numérique. Il travaille à Diderot depuis 1995 et "de savoir que les batiments n'existeront plus, ça fait un pincement au coeur ! Nous sommes attachés à cette petite structure, ces petites classes. On est proche de nos élèves et on les connait tous. A Follereau, ce ne sera plus pareil. Alors oui, on va se battre mais avec très peu d'espoir ."

Plan lycée / BOB Spatella (court)

L'intersyndicale appelle à manifester le 27 juin prochain, devant le conseil régional de Franche Comté, lors de la présentation de ce plan lycée.

 

Partager sur :