Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le magazine Les Inrocks exprime des regrets après sa Une sur Bertrand Cantat

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La couverture de l'hebdomadaire avait fait polémique la semaine dernière. Elle était consacrée au chanteur Bertrand Cantat, responsable de la mort de Marie Trintignant, sa compagne d'alors, en 2003. Le magazine publie un texte ce mardi dans lequel de "sincères regrets" sont exprimés.

La Une des Inrockuptibles avec Bertrand Cantat
La Une des Inrockuptibles avec Bertrand Cantat - Les Inrockuptibles

La Une du magazine "Les Inrockuptibles" avait suscité de nombreuses réactions indignées, à sa sortie, la semaine dernière. On y voit l'ex-chanteur de Noir Désir, avec ce titre : "Cantat en son nom", à l'occasion de la sortie de son dernier album le 1er décembre, Amor Fati. L'artiste bordelais a provoqué la mort, en 2003, de sa compagne de l'époque, Marie Trintignant. Dans un texte rendu public ce mardi, l'hebdomadaire exprime "ses sincères regrets à ceux qui se sont sentis blessés".

L'hebdomadaire le concède: le choix de mettre Bertrand Cantat en couverture "était contestable", même si son retour à la musique était "un sujet" pour le magazine. Dans le communiqué, la rédaction rappelle qu'elle "fait du journalisme" et que ce métier "exige, parfois, d'aller questionner les zones d'ombre [...] quelles qu'elles soient. Ce n'est pas simplement une posture morale qui consiste à lever ou à baisser le pouce". L'équipe assure ensuite que "la souffrance qu'a pu engendrer cette couverture (les) a profondément touchés" et que "les réactions qui ont suivi, (les) ont bouleversés".

Un peu plus tôt ce mardi matin, le magazine Elle a répondu aux Inrocks avec un édito en l'honneur de Marie Trintignant, "Au nom de Marie".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu