Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le maire de Châtellerault se veut rassurant : il n'y a pas d'hydrogène radioactif dans l'eau potable sur sa commune

-
Par , France Bleu Poitou

Le maire de Châtellerault tient à rassurer ses administrés : Non, il n'y a pas de substances radioactives dans l'eau du robinet ! Des chercheurs avaient évoqué une présence anormale de tritium dans la Loire et la Vienne aux abords de cinq centrales nucléaires.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

Châtellerault, France

Jean-Pierre Abelin tient à rassurer sa population : il n'y a pas d'hydrogène radioactif dans l'eau du robinet à Châtellerault ! Des chercheurs et associations de protection de l'environnement ont annoncé cette semaine qu'ils avaient décelé une "concentration anormale" de tritium, hydrogène radioactif, dans la rivière Vienne.  

"Evitons de créer de la panique inutile !"

Mais pour le maire de Châtellerault, il ne faut pas créer de panique inutile ! L'agence régionale de santé contrôle tous les mois la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine.  A Châtellerault, deuxième ville du département située en bord de rivière Vienne et à 45 km de la centrale nucléaire de Civaux, on a pu relever 50 bécquerels de tritium par litre d'eau sur certains sites. Ce qui est largement en dessous du seuil d'alerte fixé par l'OMS, organisation mondiale de la santé (10.000 bécquerels) ! 

Des analyses réalisées tous les mois

Dans son communiqué, le maire Jean-Pierre Abelin écrit en majuscules :  "A CHATELLERAULT, IL N'Y A PAS DE PROBLEME D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE". Et pour rassurer encore plus ses administrés, l'élu sollicite les autorités de contrôle, l'ARS et Eaux de Vienne en tête pour que les effluents soient analysés et traités. 

Choix de la station

France Bleu