Société

Le maire de la Tour d'Aigues demande au pape de lui laisser... son curé !

Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse lundi 13 avril 2015 à 11:46

Affiche du denier du culte
Affiche du denier du culte © Diocèse d'Avignon

Le maire de la Tour d'Aigues (PS) se démène pour garder son curé, le père Fermanel, en poste depuis six ans. Le prêtre doit partir pour Rome.

Jean-François Lovisolo a écrit à l'archevêque, et même au pape en personne. Le maire PS de La Tour d'Aigues en Luberon, s'inquiète de voir partir son prêtre. Le père Frédéric Fermanel doit poursuivre sa formation à Rome, pour trois ans.

"Je sais très bien qu'il ne fera pas toute sa vie à la Tour"

"Avec lui, je travaille très bien, on forme un binôme assez utile, assez efficace. C'est avec beaucoup de regrets que je vais le voir partir. Je sais très bien qu'il ne fera pas toute sa vie à la Tour - je ne lui souhaite pas !

Il va évoluer, sûrement faire une magnifique carrière. Mais si on pouvait le garder deux-trois ans de plus ça serait bien pour notre commune , notre communauté, vraiment bien pour tous les villageois".

Prêtre tour d'aigues Lovisolo

Le maire du village vauclusien souhaite que cette formation soit aménagée pour permettre au prêtre de continuer à officier dans sa paroisse. Frédéric Fermanel estime qu'il "n'est pas que le curé des cathos" , qu'il est le curé de tout le monde.

"C'est un peu le bout du Vaucluse" , reprend-il "ce qui est important, c'est vraiment qu'on cultive le vivre-ensemble et il y a une dimension spirituelle dans ce vivre-ensemble qu'il ne faut pas négliger, qu'il faut valoriser" .

prêtre tour d'aigues SON Fermanel

Pour le moment, ni François le pape, ni Jean Pierre-Cattenoz l'archevêque n'ont répondu au premier magistrat de la Tour d'Aigues.