Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le maire de Montpellier s'explique après la neige : "Nous avons fait ce que nous devions faire"

vendredi 2 mars 2018 à 8:42 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Le maire de Montpellier Philippe Saurel s'explique ce vendredi matin sur France Bleu Hérault après les fortes chutes de neige et la polémique sur le manque d'anticipation des services de la ville. "Nous avons fait ce que nous devions faire".

Les routes de Montpellier sont restées enneigées très longtemps
Les routes de Montpellier sont restées enneigées très longtemps © Maxppp -

Montpellier, France

Philippe Saurel le maire de Montpellier s'explique après les fortes chutes de neige et la paralysie de la ville de Montpellier pendant 24 heures.

"Nous ne sommes pas équipés comme une station de ski".

"Depuis trois jours la ville sale à coups de 30 tonnes les axes prioritaires névralgiques de la ville et de la Métropole. C'est un épisode exceptionnel qui arrive tous les trente ans, 30 à 40 centimètres de neige dure, c'est compliqué, nous avons mis les saleuses et les déneigeuses sur les axes qui mènent aux hôpitaux. ce qui a permis d'éviter des morts ou des blessés graves. Quand il neige ainsi, il faut rester chez soi. Nous ne sommes pas une station de ski.

"Il y a eu des dysfonctionnements, et des dégâts aussi, des toits d'écoles se sont effondrés, le tramway a été interrompu parce que des branches sont tombés sur les caténaires, deux rames ont déraillé car les rails étaient gelés".

"Nous avons fait ce que nous devions faire".

"Nous avons salé, nous avons fait ce que nous devions faire, mais nous avons été pollué par les camions déviés de l'A9 qui sont venus stationner sur Montpellier, ce matin encore, le rond point du Zénith est envahi de poids lourds. Il ne faut pas minimiser le phénomène. J'ai demandé à ce que les équipements publics restent fermés aujourd'hui, les conditions ne permettent pas de reprendre une vie normale."

Le tram sera remis en service dans le courant de la journée"

"Nous allons remettre en service le tram dans le courant de la journée, dès que ce sera possible. Nous surveillons maintenant la montée des eaux. Les services de vidéo surveillance sont en action. "

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel