Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le maire de Poissy applique la "tolérance zéro" pour les incivilités

-
Par , France Bleu Paris

Pour lutter contre les incivilités et les infractions, à Poissy dans les Yvelines, le maire Karl Olive a demandé à sa police municipale d’être plus présent sur le terrain et de ne plus rien laisser passer.

Ils sont une quarantaine d'agents municipaux a arpenté les rues de la ville de Poissy.
Ils sont une quarantaine d'agents municipaux a arpenté les rues de la ville de Poissy. © Maxppp - Luc Nobout

Poissy, France

La "théorie de la vitre brisée". Face aux incivilités et aux infractions qui ont lieu dans sa ville de Poissy, le maire Karl Olive, a décidé dorénavant de renforcer les contrôles et les verbalisations

Aucun cadeau, aucun état d'âme, et des sanctions. Pour tout ce qui concerne la délinquance, mais aussi les dépôts sauvage, les déjections canines pas ramassées, le street-pooling, les rodéos en moto ou voiture, la consommation et la vente d'alcool dans la rue, les nuisances sonores ou les infractions sur la route. Des incivilités qui "empoisonnent le quotidien des administrés" dénonce l'édile. "Une politique qui pourrait s'inscrire dans un plan national de prévention des risques urbains."

À chaque incivilité, une sanction

Pour défendre cette idée, Karl Olive évoque le modèle de la théorie de la vitre brisée, mise en place par la Ville de New-York sous l’ère de Rudolph Giuliani, maire de 1994 à 2001. 

"Quand une vitre brisée dans un immeuble n’est pas réparée, toutes les fenêtres seront bientôt cassées. Une fenêtre non réparée envoie le signal que personne n’a rien à faire de la situation et que casser plus de fenêtres ne coûte rien. À chaque menace, à chaque injure, une amende. Dissuasive.", indique le maire de Poissy, mettant en avant le fait que sur cette période la criminalité aurait diminué de 57% dans la Grosse Pomme.

Ivresse sur la voie publique : 200 contrôles depuis mai

L'accent est mis notamment sur la consommation d'alcool sur la voie publique. "Au cours de l’été, deux cents contrôles ont été effectués et vingt procès-verbaux ont été dressés avec des amendes, reconnait Franck Marone, responsable de la police municipale de Poissy. 21 procès-verbaux ont été établis pour la consommation d'alcool, et 12 pour ivresse manifeste."

Moins de pédagogie, plus de sanctions. Forcément, il a fallu s'adapter pour les policiers municipaux. "Des fois, c'est encore difficile, parce qu'on se retrouve avec l'hostilité des contrevenants. Ils ne comprennent pas pourquoi ils sont sanctionnés alors qu'avant on laissait plus passer les choses [...] Sauf qu'au bout d'un moment la prévention ne change rien". Des agents qui, pour le moment, ne voit pas encore les effets de ces sanctions au quotidien.

▶▶ Karl Olive est l'invité de France Bleu Paris, mardi 27 août à 8h15, pour évoquer cette politique de "tolérance zéro"

Choix de la station

France Bleu