Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Viry-Châtillon est sceptique face à l'arrêt de certaines méthodes d'interpellation de la police

-
Par , France Bleu Paris

En visite, ce mardi, à Évry dans l'Essonne, le Premier ministre a rencontré des policiers au lendemain des déclarations du ministre de l'Intérieur qui veut revoir les méthodes d'interpellation. Pour le maire de Viry-Châtillon, Edouard Philippe s'est montré plus pondéré que Christophe Castaner.

Le Premier ministre s'est rendu en visite dans l’Essonne, au lendemain des déclarations du ministre de l'Intérieur
Le Premier ministre s'est rendu en visite dans l’Essonne, au lendemain des déclarations du ministre de l'Intérieur © AFP - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

"Les paroles d'Édouard Philippe ont été bien plus pondérées que celles du ministre de l'Intérieur", salue ce mardi, sur franceinfo, Jean-Marie Vilain, maire centriste de Viry-Châtillon dans l'Essonne, alors que le Premier ministre a rencontré des policiers, ce mardi matin lors d'un déplacement à Évry. "Je ne sais pas si le ministre de l'Intérieur, depuis plusieurs mois, comprend vraiment les problématiques de gens qu'il dirige, des policiers et des gendarmes", renchérit l'élu.

Le Premier ministre "a surtout rappelé des choses importantes, c'est que très majoritairement la police et la gendarmerie sont composées d'hommes et de femmes qui passent beaucoup de temps pour assurer la sécurité des Français et le font souvent dans des conditions détestables, catastrophiques. Ils ont des moyens qui sont mis à mal. Ils se font parfois ou souvent insultés", souligne Jean-Marie Vilain.

Tolérance zéro vis-à-vis du racisme

Le maire de Viry-Chatillon cite plusieurs exemples d'agressions envers les policiers sur sa commune. Il se montre sceptique sur l'interdiction de méthodes d'interpellation, annoncée ce lundi par le ministre de l'Intérieur : "quand vous êtes face à des personnes qui sont armées ou qui se comportent réellement comme des agresseurs, il y a un moment donné, il faut savoir ce que l'on veut. Est-ce qu'on doit les laisser partir parce qu'on ne peut pas utiliser tel ou tel dispositif ? Ou est-ce qu'on trouve une solution de remplacement ? C'est au moins une solution de remplacement qu'il faut trouver avant de tout arrêter."

L'élu de l'Essonne rejoint les ministres sur la question du racisme. "La tolérance zéro vis-à-vis du racisme doit être chez tout le monde (…) Le Premier ministre a bien fait de rappeler l'article un de la Constitution qui fait la base même de notre vivre ensemble (…) Le racisme est au-delà d'ailleurs d'une maladie. Moi, je dirais que c'est carrément une gangrène."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess