Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le maire du Pêchereau n'en peut plus des dépôts d'ordures sauvages

lundi 23 avril 2018 à 4:44 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

La commune du Pêchereau dans l'Indre menace de déposer plainte à la gendarmerie contre les habitants qui abandonnent leurs déchets dans la rue.

Jean-Pierre Nandillon, le maire du Pêchereau (à droite) et Lorian Auger, directeur des services techniques à la communauté de communes (à gauche)
Jean-Pierre Nandillon, le maire du Pêchereau (à droite) et Lorian Auger, directeur des services techniques à la communauté de communes (à gauche) © Radio France - Jonathan Landais

Le Pêchereau, France

Depuis quelques mois, les dépôts d'ordures sauvages s'accumulent sur le parking du supermarché Carrefour Market du Pêchereau, près d'Argenton-sur-Creuse, dans l'Indre. Paquet de croquettes pour chiens, boîtes de soupes périmées ou chocolat en poudre... "C'est vrai que ça fait sale, c'est dommage d'en arriver là" commente cette habitante qui vient régulièrement y déposer ses bouteilles de verre. Une situation que déplore aussi la direction du supermarché qui met gratuitement son parking à disposition. "On a ramassé une fois, c'est nous qui avons nettoyé... c'est sur notre parking, donc on ne peut pas tolérer pas ça" déclare Agnès Roulet, le manager du magasin.

Une dératisation deux fois par an

"Pourquoi les gens ont le courage d'amener leurs verres mais pas le courage de les mettre dans le conteneur et de les laisser au pied alors que le bac n'est pas plein ? C'est intolérable !" s'agace Jean-Pierre Nandillon le maire du Pêchereau, il est aussi vice-président de la communauté de communes  d'Eguzon-Argenton-Vallée de la Creuse chargé de l'environnement.

"On a trouvé des adresses dans les sacs poubelles, la prochaine fois on porte plainte"

Des détritus en tout genre devant le conteneur à verre... - Radio France
Des détritus en tout genre devant le conteneur à verre... © Radio France - Jonathan Landais

"Et ça attire aussi des rats, tous les ans je fais une dératisation deux fois par an ! Il faut que les gens soient responsables, il y a les ordures ménagères qui passent régulièrement, sinon il y a la déchetterie". Résultat il est obligé de faire le ménage lui-même avec ses agents : "ça coûte du temps, une demi-journée par ci par là, ça peut vite faire 8 à 10 heures de travail par mois".

68 euros l'amende de première catégorie

Des affichettes ont récemment été placardées sur les conteneurs, rappelant que le dépôt d'ordures sauvages est sanctionné par une amende : 68 euros d'amende si vous réglez dans les 45 jours, 180 euros au delà de ce délai. Si vous avez utilisez un véhicule pour transporter les déchets, l'amende peut même monter jusqu'à... 1 500 euros, avec la confiscation du véhicule.

Le maire assure qu'en fouillant dans les déchets il a déjà trouvé les adresses de plusieurs contrevenants, un avertissement leur a été adressé, mais la prochaine fois, il ira déposer directement plainte à la gendarmerie. De son côté le supermarché promet de renforcer ses contrôles de vidéosurveillance.

Le supermarché va renforcer ses contrôles de vidéosurveillance - Radio France
Le supermarché va renforcer ses contrôles de vidéosurveillance © Radio France - Jonathan Landais