Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans face à une facture d'un million d'euros de travaux au MMArena

-
Par , France Bleu Maine

Le conseil municipal du Mans doit se prononcer ce jeudi sur un projet de prise en charge de plus d'un million d'euros de travaux et de renouvellement d'équipements pour le stade MMArena. Des investissements nécessaires et "déjà reportés de plusieurs années" selon le maire.

Vue panoramique du stade MMArena (photo d'illustration).
Vue panoramique du stade MMArena (photo d'illustration). © Radio France - Alexandre Chassignon

Ce serait une ligne de plus à la facture du MMArena pour les contribuables manceaux. Un projet d'avenant soumis au conseil municipal ce jeudi prévoit que la ville prenne en charge des travaux de renouvellement d'équipement et d'entretien du MMArena, pour un montant d'un million d'euros.

Cette demande du MMArena, révélée Le Maine libre, concerne essentiellement la vidéosurveillance. "On est obligés de remettre à niveau les équipements de ce stade pour éviter que ça se dégrade, défend le maire du Mans Stéphane Le Foll. Ces caméras ont plus de 10 ans et auraient déjà dû être renouvelées, depuis 4 ans on repousse cette dépense mais il faut la faire".

Le "naming" à échéance en 2021

Si le conseil municipal donne son accord, cette facture s'ajoutera aux subventions d'investissement et d'équipement versées chaque année par la ville. Cette saison, la redescente du Mans FC en National pose aussi la question des frais d'activation du stade liés à chaque rencontre. La ville a accepté de les prendre en charge pour un total dépassant 160 000 euros, mais seulement jusqu'en décembre, le temps de trouver un accord sur ces frais avec le stade et le club.

Un troisième autre gros dossier se profile : le contrat par lequel l'assureur MMA donne son nom au stade arrive à échéance début 2021. Il représente un million d'euros chaque année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess