Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans harmonise ses plaques de rues en hommage à treize communards

-
Par , France Bleu Maine

Baptisée en 1978, treize rues du quartier Vauguyon portaient simplement le nom de héros de la Commune de Paris, ces deux mois d'insurrection et de prise de contrôle de la capitale par le peuple en 1871. Les plaques ont été mises à jour pour mentionner explicitement cet épisode de l'histoire.

Déambulation au fil de ses plaques de rue avec (de gauche à droite) Martin Combe, de l'association des amis de la Commune, l'historien Karl Zimmer et le maire Stéphane Le Foll.
Déambulation au fil de ses plaques de rue avec (de gauche à droite) Martin Combe, de l'association des amis de la Commune, l'historien Karl Zimmer et le maire Stéphane Le Foll. © Radio France - Ruddy Guilmin

Louise Michel, Auguste Blanqui, Eugène Varlin, Paschal Grousset, Edouard Vaillant ou encore Jules Valles... Si vous ne saviez pas pourquoi les noms de ces personnes avaient été donnés à ces rues du quartier Vauguyon, au Mans, cette lacune est désormais comblée. À l'occasion des commémorations du 150e anniversaire la Commune de Paris, la ville du Mans vient de rajouter sur les plaques de treize rues portant des noms de communards, une référence explicite à cet épisode majeur de l'histoire sociale française.

"C'était un souhait de l'association, explique Martin Combe, membre des amis de la commune de Paris, car si certains noms sont évocateurs, comme celui de Louise Michel, l'icône emblématique de la Commune, pour d'autres, interrogez qui vous voulez, personne ne saura vous dire de qui il s'agit ! Maintenant, les gens auront cette référence historique qui renvoie à des faits." 

Une plaque de communard mise à jour avec la mention historique
Une plaque de communard mise à jour avec la mention historique © Radio France - Ruddy Guilmin

Une manière aussi, pour une ville de gauche de "regarder l'histoire avec lucidité, en considérant l'idéal qui était porté à l'époque et le recul que l'on doit prendre sur ces événements et leur contexte", souligne le maire, Stéphane Le Foll, qui annonce que la ville fera aussi prochainement des choses sur "Ledru Rollin ou Garnier-Pagès, des personnages importants de la révolution de 1848".

Des rues baptisées en 1978 par l'équipe de Robert Jarry

Prise en 1978, juste après l'élection de Robert Jarry (PCF) à la maire du Mans avec une liste d'union de la gauche, la décision de baptiser ces treize rues des noms de communards relevait à l'époque "d'une réelle volonté politique de trouver des ancêtres communs, afin de renforcer cette union, tout en se réappropriant l'espace de la ville au nom du mouvement ouvrier, explique l'historien Karl Zimmer, d'ailleurs en même temps il y a le déboulonnage de la place Thiers, près de la préfecture, qui était celui qui avait écrasé la Commune de Paris."

Un travail de mémoire que va poursuivre l'actuelle majorité : dans le futur quartier Beaulieu (ancien stade Léon Bollée), quatre rues porteront les noms de communardes sarthoises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess