Société

Le Mans : le Barouf menacé

Par Marie Mutricy, France Bleu Maine lundi 10 octobre 2016 à 19:12 Mis à jour le dimanche 16 octobre 2016 à 9:51

Le Barouf, installé rue Victor Bonhommet au Mans depuis 13 ans est menacé
Le Barouf, installé rue Victor Bonhommet au Mans depuis 13 ans est menacé © Radio France - Alexandre Chassignon

Ouvert depuis 13 ans, Le Barouf est menacé, préviennent les gérants de ce bar du Mans, situé rue Victor Bonhommet, sur Facebook. Le propriétaire et ancien exploitant du fond de commerce souhaite augmenter fortement le loyer et a mandaté un huissier pour saisir l'argent du compte des gérants actuels.

13 ans d'apéros, de concerts, d'exposition, de soirées jeux : le Barouf est un café-concert apprécié de nombreuses personnes au Mans. Mais l'avenir de l'établissement de la rue Victor Bonhommet est menacé. Le propriétaire des murs et ancien exploitant du fond de commerce souhaite augmenter fortement le loyer, écrivent les gérants actuels sur Facebook. Leur propriétaire a mandaté un huissier pour saisir l'argent placé sur leur compte. Face aux charges à payer, le Barouf pourrait rapidement être placé en liquidation judiciaire redoutent David Sow, Samuel Colombo et Pierre Lazou. Contactés, ils n'ont pas souhaité s'exprimer car ils ont entamé une procédure pour faire lever le blocage de leur compte.

MISE A JOUR 16/10/2016 : dans un mail, le propriétaire du fonds de commerce entend rappeler les faits. M.Deschamps y explique que depuis la reprise de l'établissement, le loyer n'avait pas été augmenté, pour accompagner la reprise du commerce. "Les sept premières années ont été ponctuées par de réguliers retards de paiement de loyer allant jusqu'à 6 mois" écrit celui qui gérait le Wagon au même endroit, auparavant. "Nous les avons toujours accompagnés en recherchant des solutions concertées sans jamais saisir la justice". Mais le bail ayant expiré, il a fallu trouver un nouvel accord "que les gérants du Barouf ont refusé (...) malgré plusieurs tentatives de médiation" continue M.Deschamps qui souhaite que le Barouf puisse continuer.

Le Barouf a posté un message demandant le soutien de ses clients sur Facebook - Aucun(e)
Le Barouf a posté un message demandant le soutien de ses clients sur Facebook - saisie d'écran

Un café-concert depuis 13 ans

David Sow et Samuel Colombo ont repris le Barouf fin 2002. Avant, l'établissement s'appelait le Wagon et était déjà un café-concert. Les deux gérants ont souhaité continuer cette activité en organisant chaque année une centaine de concerts. Le lieu accueille également régulièrement des expositions et des soirées jeux. Dans leur message, ils expliquent que le propriétaire des murs souhaite augmenter leur loyer : "une augmentation conséquente avoisinant 50%" précisent-ils.

Partager sur :