Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Coupe de France : Quels enjeux pour Le Mans - Lille ?

vendredi 5 janvier 2018 à 19:18 France Bleu Maine

Le 32ème de finale tant attendu entre Le Mans et Lille se déroule ce samedi à partir de 15h dans un MMArena rempli de plus de 20 500 spectateurs. Quels sont les enjeux de ce match de gala ?

David contre Goliath, c'est samedi soir au MMArena.
David contre Goliath, c'est samedi soir au MMArena. © Radio France

Le Mans, France

La fête sera belle ce samedi au MMArena. Pour la première fois depuis mai 2013, le stade dépassera les 20 500 spectateurs pour un match du Mans FC. Les médias nationaux (TF1, RMC, L’Equipe) se sont intéressés de près cette semaine au club sarthois. « Il a fallu que je régule les ardeurs de mes joueurs, car il y a une grande motivation. Mais la saison ne s’arrête pas à ce match, malgré l’effervescence », calme Richard Déziré.

« A la hauteur de l’événement ? »

En soit, l’objectif du Mans FC est atteint, celui de retrouver les 32ème de finale de la Coupe de France. La réception de Lille peut ressembler à du bonus, même si l’envie sera de faire tomber le « gros ». « C’est la magie de la coupe. On est le petit, et on a envie de devenir grand » poursuit le coach manceau. « On est challenger, mais on a envie de battre le club professionnel », confirme Stephen Vincent, le capitaine. 

C’est la magie de la coupe. On est le petit, et on a envie de devenir grand

Néanmoins attention. « Je sais par expérience qu’une élimination peut être difficilement vécue et qu’on doit remettre la machine en route. Mais aujourd’hui, je souhaite surtout savoir si on sera à la hauteur de l’événement ? Il faut faire un match plein du début à la fin pour bousculer cette formation et pourquoi pas créer l’exploit ». Richard Déziré compte également sur ce match pour bien entamer l’année 2018, qui sera très importante en championnat. Le coach sarthois compte sur une grande partie de son effectif. Seul Duponchelle et Pivaty sont absents du groupe car juste de retour de blessure.

Lille compte sur la Coupe de France

L’adversaire du Mans est une bête blessée. L’année 2017 a été synonyme d’ascenseur émotionnel pour les supporters lillois. « L’objectif était d’être européen à la fin de la saison 2017/2018 », rappelle Olivier Fosseux, journaliste à la Voix du Nord. C’était avec le projet « LOSC Unlimited », créé par le quatuor Gerard Lopez-Marcelo Bielsa-Marc Ingla-Luis Campos. « Mais tout s’est enchaîné : les mauvais résultats, les tensions, et des mauvais choix sportifs ».

Les deux équipes presque au complet

A tel point que Bielsa est remercié au lendemain d’une nouvelle déroute à Amiens (3-0), le 20 novembre. Le club nordiste se laisse le temps de la réflexion pour choisir un remplaçant à son entraîneur argentin et Christophe Galtier arrive en pompier de service en fin d’année. « Il a le bon profil car il connait la Ligue 1 sur le bout des doigts. C’est un meneur d’hommes », poursuit Olivier Fosseux. Mais il se retrouve avec un groupe conséquent et jeune, choisi par Marcelo Bielsa, dans le but de faire progresser les joueurs pour les vendre à bon prix, comme peut le faire Monaco.
 

Aujourd’hui, Lille doit trouver 25 millions d’euros avant le 31 janvier 2018 et son passage devant la DNCG, le gendarme financier du foot français. Les joueurs les plus « bankable », tel Amadou le capitaine, pourraient partir cet hiver. Avec toutes ces péripéties et alors que le LOSC est barragiste (18ème), est-ce que la coupe de France est un objectif ? « En tout cas, samedi c’est un match important pour Galtier », souligne Olivier Fosseux depuis Murcie, où les lillois sont partis en stage avant le match de coupe. « Il va aligner la meilleure équipe possible en vue des rendez-vous importants du mois de janvier ». Seuls Luiz Araujo et Edgar Miguel Ié ne seront pas présents sur la pelouse, suspendus.