Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le marathon des messes de Noël pour certains prêtres de la Mayenne

lundi 24 décembre 2018 à 15:41 Par Martin Cotta et Ronan Coquelin, France Bleu Mayenne

91 messes pour célébrer Noël ont lieu dans le département du lundi 24 au mardi 25 décembre. Une période de fête intense pour des prêtres de la Mayenne.

La crèche de Noël de la paroisse Saint-Melaine en Val de Jouanne, à Louverné
La crèche de Noël de la paroisse Saint-Melaine en Val de Jouanne, à Louverné © Radio France - Ronan Coquelin

Louverné, France

91 messes dans toute la Mayenne sont célébrées le 24 et 25 décembre, dans les paroisses mayennaises, le sanctuaire de Pontmain, et les quatre principaux monastères et abbayes du département. Certains prêtres vont en célébrer plusieurs d'affilée. C'est le cas du Pére Viel de la paroisse Saint-Melaine en Val de Jouanne, à Louverné. 

Ce dernier prépare les décorations ce lundi. Père Viel est juché sur une grande échelle. "Je fais attention car il n'y aura pas de curé de remplacement" sourit-il. "Il y a deux messes le 24 décembre à Louverné et puis le 25 c'est à Bonchamps-lès-Laval à 10h30" explique le curé. "C'est un marathon plutôt agréable car ça fait longtemps que nous préparons les célébrations" termine-t-il. 

Ce prêtre de 47 ans ne craint pas la fatigue, il est bien entraîné. "Comme les sportifs, il y a un entraînement. On s'est préparé pendant quatre semaines. C'est important car une fête est belle lorsqu'elle est préparée" déclare le Père Viel. Après ce marathon de la nativité, Pére Viel prendra un peu de temps pour lui et retrouvera sa famille à La Selle-Craonnaise.

Le reportage France Bleu Mayenne de Ronan Coquelin

"Il n'y a pas que le jour de Noël, il y a aussi le 28 décembre, le 31 décembre pour passer au 1er janvier. C'est intense. Mais quand vous êtes dans l'attente d'un événement heureux comme la naissance d'un enfant par exemple, la fatigue est secondaire. Tout le monde se réjouit. Quand on fait la fête, le temps s'arrête !" - Frère Jean François du Prieuré de la Cotellerie.