Société

Le marché de Noël délocalisé, les exposants sont inquiets à Châteauroux

Par Adrien Bossard, France Bleu Berry samedi 17 décembre 2016 à 19:41

Les allées du cours Saint-Luc, forcément moins garnies que sur la place de la République.
Les allées du cours Saint-Luc, forcément moins garnies que sur la place de la République. © Radio France - Adrien Bossard

Le marché de Noël de Châteauroux est ouvert depuis le samedi 17 décembre. Cette année, il change de lieu. Finie la place de la République, en plein cœur de la ville, les chalets sont installés cours Saint-Luc, un peu plus excentré. Les exposants craignent une baisse de fréquentation.

Une odeur de vin chaud, de la musique, un père Noël dans les allées, le cours Saint-Luc, à Châteauroux, découvre le marché de Noël. Après deux ans passés sur la place de la République, en plein centre-ville, et à proximité de la patinoire, la vingtaine de chalets se retrouvent un peu plus excentrée cette année. Une volonté de la Ville "pour dynamiser un quartier plus en souffrance et aujourd'hui en plein renouveau", justifie Gil Avérous, maire de Châteauroux.

Le problème, c'est que les exposants sont loin d'y trouver leur compte. Surtout ceux déjà là lors des années précédentes. C'est le cas de Stéphanie. Recroquevillée au fond de son chalet, elle se tourne un peu les pouces. Peu de monde s'arrête devant ses objets faits à la main. "Je me doutais que le démarrage serait difficile. Il faut peut-être que les gens s'habituent à ce nouvel endroit, qu'ils sachent déjà où c'est. Mais bon, j'avais hésité à revenir cette année quand on m'a dit que ce serait cours Saint-Luc. C'est plus reculé, c'est sûr mais j'ai besoin de me faire connaître, donc on prend ce qu'il y a."

La location du chalet gratuite la deuxième semaine

Ce nouvel emplacement, Romain a un peu de mal à s'y faire aussi. "Forcément, il n'y aura pas le même impact que sur la place de la République. Il y a moins de passage ici. Avant, on attirait les personnes qui gravitaient autour des commerces, de la patinoire etc... Là, il faut venir exprès ici", explique le Bordelais, spécialiste du cannelé.

Cette crainte, la mairie l'avait anticipée. Alors, elle déroule le tapis rouge aux exposants : la location des chalets gratuite la deuxième semaine, celle entre Noël et le Nouvel An. Soit 360 euros d'économies pour les commerçants. Un argument qui peine à convaincre. "Je ne sais pas si on va rester au-delà de Noël, avoue Romain. Il faut voir avec les autres, mais pour avoir discuter avec certains exposants, pas mal vont plier bagage. Je ne sais pas si ça vaut le coup de rester si on est que 4 ou 5."

"Ce marché, cours Saint-Luc, va être reconduit l'année prochaine", Gil Avérous, maire de Châteauroux

Romain aimerait revenir place de la République l'an prochain, il en glisse d'ailleurs un mot au maire, lorsqu'il vient faire son tour des chalets. Mais la réponse est claire : "Il faut créer une habitude chez les gens, un flux. Si c'est pour déménager tous les ans, ça ne sert à rien. Ce marché de Noël, cours Saint-Luc, sera reconduit l'an prochain. Il va trouver sa place auprès des Castelroussins", assure Gil Avérous.

Le reportage d'Adrien Bossard