Société

Sécurité renforcée sur le marché de Noël de Dijon

Par Justine Dincher, France Bleu Bourgogne mardi 20 décembre 2016 à 12:36

Le Père-Noël descendra bien de la Tour Philippe Le Bon, samedi soir.
Le Père-Noël descendra bien de la Tour Philippe Le Bon, samedi soir. © Radio France - Justine DINCHER

Après l'attaque terroriste à Berlin en Allemagne, la vigilance est renforcée sur le marché de Noël à Dijon, même si la sécurité était déjà maximale d'après la Mairie et la Préfecture de la Côte-d'Or.

La Ville de Dijon et la Préfecture de Côte-d'Or ont assuré ce mardi matin que le marché de Noël de Dijon était maintenu à Dijon, ainsi que toutes les autres festivités de cette fin d'année. Samedi soir, à partir de 18 heures 30, le Père Noël pourra donc descendre tranquillement du haut de la Tour Philippe Le Bon, à Dijon. Un point presse s'est tenu en mairie ce matin, après l'attentat de Berlin lundi soir.

La sécurité était déjà maximale depuis l'ouverture du marché de Noël, rappelle la mairie, avec des patrouilles de policiers municipaux et nationaux, ou encore des plots en béton installés aux abords de la Place de la République.

La sécurité était déjà maximale, assure la Préfecture de Côte-d'Or et la Ville de Dijon. - Radio France
La sécurité était déjà maximale, assure la Préfecture de Côte-d'Or et la Ville de Dijon. © Radio France - Justine DINCHER

Renforcement de l'opération Sentinelle

Après l'attaque terroriste sur le marché de Noël à Berlin, il y a donc quelques petits changements quant à la sécurité à Dijon (comme d'ailleurs, sur tous les marchés de Noël en France). Une trentaine de militaires de l'opération Sentinelle sont déjà mobilisés dans le département, les effectifs n'augmentent pas. En revanche, depuis ce mardi, leur emploi du temps a été changé : jusqu'à maintenant, ils patrouillaient jusqu'à 18 heures, à présent, ils seront en service jusqu'à 20 heures.

Les maires côte-d'oriens sollicités

La Préfecture de Côte-d'Or prend également contact avec tous les maires des communes du département, y compris les plus petites. Un mail leur sera envoyé afin de leur rappeler le contexte (Etat d'Urgence et plan Vigipirate) et les mesures de sécurité à mettre en place.