Société DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Le médaillé olympique Guillaume Raineau acclamé à son retour à Nantes !

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu mardi 23 août 2016 à 22:15

Guillaume Raineau, à son arrivée à la gare de Nantes
Guillaume Raineau, à son arrivée à la gare de Nantes © Radio France - Marion Fersing

Le Nantais Guillaume Raineau, médaillé de bronze aux JO de Rio en aviron, est arrivé à Nantes ce mardi soir. A la gare pour l'accueillir, il y avait plus d'une cinquantaine de personnes, des proches et des inconnus. Il en a été très touché.

Ils attendaient ça depuis sa médaille de bronze en 4 sans barreur poids léger : le retour du héros ! Guillaume Raineau est arrivé ce mardi soir à Nantes. A la gare pour l'accueillir, il y avait plus d'une cinquantaine de personnes, des membres de son club, le Cercle d'aviron de Nantes, mais aussi sa famille, ses collègues, ses anciens professeurs et quelques inconnus.

Ce sont eux qui m'ont donné le petit plus pour aller chercher la médaille

Guillaume Raineau en a été très surpris et très ému : "je ne m'attendais pas à ça ! Je suis quelqu'un de discret. Là, voir tous ces gens qui m'ont soutenu, qui m'ont envoyé des messages pour m'encourager, me féliciter... Il y a mon institutrice de CM2. J'ai failli en avoir les larmes aux yeux et puis je me suis dit, un peu de tenue, quand même. Mais je suis très touché. Cette médaille, c'est aussi leur médaille. Ceux sont eux qui m'ont donné le petit plus pour aller la chercher".

Guillaume Raineau, très sollicité pour des photos et des autographes - Radio France
Guillaume Raineau, très sollicité pour des photos et des autographes © Radio France - Marion Fersing

Le premier médaillé olympique du CAN depuis 2000

Le champion tombe d'abord dans les bras du président de son club, Bernard Coupé. "C'est le troisième médaillé olympique que j'accueille en tant que président du CAN. Je signe tout de suite pour une fois de plus lors de la prochaine olympiade !" Et en connaisseur, il veut voir de plus près la médaille de Guillaume Raineau qui lui répond dans un sourire : "tu ne me la perds pas, Bernard, parce que je n'irai pas t'en chercher une autre !"

Oui si, peut-être dans sa nouvelle spécialité, le triathlon autographe-sourire-photo. Et celle qui en veut absolument une, c'est sa chef de service à la mairie de Nantes : "connaitre un médaillé olympique, ça n'arrive qu'une seule fois dans sa vie !".

Déjà un programme chargé

Guillaume Raineau est un peu étourdi par toutes ses retrouvailles après déjà un accueil exceptionnel à Paris. Mais il pense déjà à la suite : dès ce week-end, il participe à l'Iron man de Vichy, il y aura ensuite les championnats de France d'aviron pour lui et le triathlon de La Baule.

La médaille de Guillaume Raineau - Radio France
La médaille de Guillaume Raineau © Radio France - Marion Fersing