Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le mildiou ravage les vignes dans l'Hérault

mercredi 4 juillet 2018 à 8:34 Par Claire Moutarde, France Bleu Hérault

Les vignes de l'Hérault souffrent du mildiou dont la prolifération a été favorisée par les pluies du printemps.

Les raisins abîmés par le mildiou à Tressan
Les raisins abîmés par le mildiou à Tressan © Radio France - Claire Moutarde

Les viticulteurs de l'Hérault souffrent du mildiou cette année.  Avec les pluies du printemps, la situation sanitaire est tellement mauvaise que la chambre d'agriculture de l'Hérault demande au préfet d'activer une cellule d'urgence.  

L'idée est d'apporter un soutien aux viticulteurs les plus touchés.

Un soutien qui pourrait la forme d'aides financières, d'exonérations de charges sociales, de prêt à taux 0 ou encore d'année blanche auprès des banques. Des mesures pour limiter la casse sur les trésoreries.  Il semble que tout le monde soit touché mais les situations sont très diverses selon les secteurs et les cépages. Le grenache par exemple est particulièrement touché par ce champignon qui s'attaque aux vignes lorsqu'il y a trop d'humidité.  Les domaines bio sont encore plus en difficulté que les producteurs conventionnels.  

Les uns avancent 20 à 70 % de récolte en moins, d'autres viticulteurs envisagent de ne pas vendanger certaines de leurs parcelles.  

Pour tenter d'évaluer de manière exhaustive et précise l'ampleur des dégats, la chambre d'agriculture de l'Hérault démarre un recensement ces jours ci.  

Des viticulteurs qui sont déjà nombreux à avoir subi les conséquences de la grêle et du gel en 2017.