Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le ministre de l'Intérieur au Mont-Saint-Michel pour rassurer les touristes

jeudi 2 août 2018 à 23:47 Par Victoria Koussa, France Bleu Armorique, France Bleu Cotentin et France Bleu

Un mois et demi après le label "sécuri-site" affiché à l'entrée du Mont, Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a tenu à se rendre dans le premier lieu touristique le plus fréquenté en région pour mettre un coup de projecteur sur la sécurité en pleine période de vacances d'été.

Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, en visite au Mont-Saint-Michel jeudi 2 août 2018
Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, en visite au Mont-Saint-Michel jeudi 2 août 2018 © Radio France - Victoria Koussa

Le Mont-Saint-Michel, France

"C'est l'un des lieux les plus sécurisés de France", assure Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, aux pieds de "la Merveille" jeudi 2 août 2018. En visite au Mont-Saint-Michel, premier site du département de la Manche à être labellisé "sécuri-site" - qui débordait jeudi de touristes par centaines sous un soleil de plomb, le "premier flic de France" a tenté de rassurer forces de l'ordre, commerçants et visiteurs en s'appuyant sur la présence du dispositif de sécurité en plein été. 

Plusieurs militaires de l'opération Sentinelle

"On les voit dès l'entrée jusqu'à l'intérieur de la citadelle, les militaires, et oui, c'est vraiment sécurisant", avoue Patricia, venue d'Ardèche avec ses enfants pour visiter le Mont en famille. 

Comme chaque année, la gendarmerie y a aussi déployé son dispositif estival de protection des populations (DEPP). 

En plus des militaires, il y a donc une dizaine de gendarmes sur place (14 d'active et de réserve au sein du poste de sécurisation, en lien avec 17 autres, une unité d'intervention basée à Avranches) et quatre policiers municipaux. Ils seront bientôt aidés par la mise en service des cinquante caméras de vidéo-surveillance qui scruteront tous les recoins du site religieux. 

Des touristes étrangers plus nombreux

"Nous sommes là pour la sécurité des Français, mais aussi des touristes étrangers et je crois que pour la première fois, on s'aperçoit vraiment qu'ils sont revenus...  Américains, Chinois, Japonais, on les voit partout (...) c'est parce que nous avons réussi à sécuriser !", se félicite Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur.

Dans les faits, Gilles, gérant d'un bar, approuve : "oui, ils sont beaucoup plus nombreux". Il recommence enfin à servir beaucoup de clients... et dans toutes les langues.  

ECOUTEZ - La visite du ministre au Mont-Saint-Michel.