Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le préfet du Nord impose le masque dans certaines zones de la métropole lilloise dès lundi

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Devant l'augmentation des cas de contamination au Covid-19, le préfet du Nord oblige, dès ce lundi 3 août, le port du masque dans un certain nombre de secteurs de la métropole de Lille.

Sur la Grand'Place de Lille, le port du masque sera obligatoire à partir du lundi 3 août
Sur la Grand'Place de Lille, le port du masque sera obligatoire à partir du lundi 3 août © Radio France - Louis de Bergevin

Devant une recrudescence des cas de coronavirus dans le département du Nord, le préfet impose le port du masque dans les lieux publics de la métropole lilloise à partir de ce lundi 3 août.

Cette obligation concerne :

  • Les espaces verts en ville, comme le parc Barbieux à Roubaix ou la Citadelle à Lille
  • Les zones piétonnes
  • Les zones où la vitesse est limitée à 20 km/h, par exemple la Grand-Place de Lille
  • Les zones de forte fréquentation
  • Les galeries commerciales comme l'espace commercial Saint-Christophe à Tourcoing
  • Les marchés publics de plein air
  • Les parkings des gares, métro, aéroports
  • Les arrêts de bus et de tramways
  • Les déchetteries

La pratique sportive est concernée. Si l'on va courir à la citadelle, c'est avec un masque à partir de ce lundi. La sanction, si on ne porte pas de masque dans ces zones, sera une contravention de 135 euros.

Situation "particulièrement délicate" dans la métropole lilloise

Le directeur de l'agence régionale de santé (ARS), Etienne Champion, explique que l'épidémie est clairement présente dans le Nord. "Il faut imposer pour ne pas reconfiner" déclare Michel Lalande, le préfet du Nord. Sur le territoire de la Métropole européenne de Lille (MEL), le taux d’incidence atteint 31, alors que le seuil de vigilance est fixé à 10. Toujours sur la métropole, 3% des tests sont positifs.

D'ailleurs, les dépistages seront renforcés dans la métropole lilloise et le directeur de l'ARS encourage l'utilisation de l'application StopCovid. L'objectif est "de casser la dynamique de l'épidémie", explique Patrick Goldstein, le directeur du SAMU du département. Dans le Nord, 2 % des tests sont positifs contre 1,4 % il y a deux semaines

Le Nord fait partie des 7 départements classés en niveau de vulnérabilité modérée par Santé Publique France. La préfecture demande d’autant plus de vigilance que la Belgique voisine vient de prendre, elle aussi, des mesures. 

A Valenciennes, masque obligatoire sur les marchés

Le masque sera obligatoire sur les marchés valenciennois, dès ce samedi 1er août. La ville l'annonce ce vendredi, "des contrôles de la police seront effectués."

Elle n'exclut pas une nouvelle fermeture des marchés et des commerces, en cas de rebond des cas de Covid-19.

Partout en France, les préfets pourront prendre cette décision

Le ministre de la santé, Olivier Véran, l’annonçait un peu plus tôt, il laisse désormais aux préfets la possibilité d'imposer le port du masques dans les lieux publics ouverts. Cette annonce intervient alors que le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation, a très légèrement augmenté au cours des dernières 24 heures, une première depuis début avril en France.

La Direction générale de la Santé (DGS) souligne que le nombre de nouveaux cas quotidiens est supérieur à 1000.bond

Choix de la station

À venir dansDanssecondess