Infos

Le ministre de la Ville Patrick Kanner à Bordeaux pour lancer le centre de déradicalisation

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu samedi 9 janvier 2016 à 13:54

Patrick Kanner a officiellement lancé le CAPRI
Patrick Kanner a officiellement lancé le CAPRI © Radio France - Stéphane Hiscock

Patrick Kanner était à Bordeaux ce samedi pour lancer le CAPRI (Centre d'action et de prévention contre la radicalisation des individus). Sa mission : repérer et prendre en charge les personnes en voie de radicalisation islamiste par un collège d'experts psychologues et de représentants religieux.

Le CAPRI, Centre d'Action et de Prévention Contre la Radicalisation des Individus, est une structure associative, financée par l'État qui a pour mission de lutter contre l'islamisme radical. C'est la seule structure du genre dans le Sud-Ouest. Dans les faits, le CAPRI fonctionne déjà.

Depuis octobre dernier trois psychologues appuyés par des imams suivent une dizaine d'individus dont deux qui ont fait l'objet d'une assignation à résidence depuis les attentats de Paris.

Le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner a officiellement lancé la structure à l'Athénée Municipal de Bordeaux ce samedi. Le ministre se félicite de sa création même s'il en reconnait volontiers les limites.

Il y a aujourd'hui en France un millier de jeunes qui ont fait l'objet d'un signalement. Chacun doit être accompagné. Il faut une réponse personnalisée pour chacun. Nous défendons ici une logique de prévention.

— Patrick Kanner

Parmi les invités à ce lancement : Maître Daniel Picotin. Le président d'info-sectes Aquitaine a comparé l'endoctrinement des islamistes radicaux à l'endoctrinement des adeptes des sectes.

Un certain nombre de radicalisés ont fait l'objet d'une manipulation préjudiciable qui peut les placer sous emprise mentale. Cela ressemble à ce qui se passe dans les sectes classiques.

— Daniel Picotin


Partager sur :